last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine THORGEN - Messager du mal [ 2010 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (52.40) | Heavy metal
Informations
INTERVIEW :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label http://www.brennus-music.com/
Contact groupe http://thorgen.free.fr http://www.myspace.com/thorgen2000
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 26 janvier 2011
Chroniqueur : Oceancloud

Début des années 80, une florissante scène heavy metal française voit le jour. Se retrouvant autour d'un Metal inspiré de la NWOBHM, racé et mélodique aux vocaux souvent haut perchés et chanté presque exclusivement en français, définissant un univers musical à la personnalité forte. Sortilège, ADX, Satan Jokers, Blasphème... une cohorte de noms devenus cultes aujourd'hui portant le flambeau d'un style qui puisait dans ses origines aussi bien sa force que sa faiblesse : 1° parce que le français ça ne s'exporte pas 2° parce que la langue française n'est définitivement pas adaptée au Metal, ou très difficilement. On y peut rien, c'est physique.

Malgré tout, cela n'a pas empêché un revival heavy "franchouillard" de poindre le nez au début des années 2000 (années débiles?) sous l'impulsion des reformations de quasiment tous les groupes phares de l'époque ou de jeunes loups aux dents longues revendiquant l'héritage des ainés. Formé en 2000 dans l'Aisne, Thorgen émerge de cette mouvance nostalgique d'une époque révolue et tente donc de porter haut le flambeau du heavy à la française. Et comme il fallait s'y attendre, Thorgen n'a pas à rougir de son travail, mais se casse le nez sur le même écueil que la plupart de ses pairs: le chant.
Retour sur action et découverte de leur troisième opus (à la pochette infâme) intitulé "Messager du mal". Thorgen évolue donc comme prévu dans un heavy metal péchu, parfois à la limite du thrash (quelques rythmiques plus véloces que d'ordinaire, voir blastés), mélodique et bien produit. Le groupe mérite d'ailleurs un bon point pour la chouette production dont il bénéficie et qui fait ressortir chaque instrument à merveille (même la basse!). Le niveau technique est bon et les compos sont carrées et puissantes, à défaut d'être très originales. Pour l'originalité, il faut regarder du coté de la bien nommée Mélodie, violoniste à plein temps, apportant une facette folk/mélodique très personnelle à la musique de Thorgen. Ses interventions intelligentes, pointues, et bien dosées (ni trop ni trop peu) permettent au style un peu rouillé de prendre une voie rafraichissante qui d'après moi reste THE atout de Thorgen. On ne peut donc pas reprocher grand chose musicalement au groupe.

Par contre, comme je le disais précédemment, le français n'est pas une langue aisée à transposer en Metal, ce qui aura valu moult critiques à des combos comme Satan Jokers, Der Kaiser ou Blasphème et aura contribué à faire tomber le heavy français dans le gouffre du kitsh dans les années 90. Thorgen n'échappe pas à la malédiction. Entre les textes bancals mollement dénonciateurs (« France », « État d'urgence ». Extrait choisi: « au fond des ZUP et des ZAC, y a des stups et des macs »...digne des plus mauvais pseudo-artistes de rap banlieusards) et les refrains mal foutus aux accents de générique télé eighties (« Stigmates », encore « État d'urgence » qui me fait penser à Starsky et Hutch), un bonne partie des morceaux perd de son attrait à cause du chant. Outre les paroles, c'est le chant de Yves qui ne me semble pas complétement adapté. Trop rock avec sa diction hachée et manquant de technique (timbre monotone et montées en aiguës plus que poussives), quelque chose ne colle pas avec la partition instrumentale. C'est dommage car il reste tout de même des titres très réussis, tels que « Messager du mal », « Bergers de Laon » ou « L'instinct »(le traditionnel morceau à la gloire du « évimétôôôôl »), comprenant notamment des refrains marquants. Mais le reste souffre trop souvent de ce chant à peine passable et de chœurs ratés.

En faisant les comptes, j'arrive à la conclusion que cet album se montre trop inégal pour sortir du lot: instrumentation impeccable, touche de violon originale, mais paroles souvent à la limite du supportable et chant au bilan mitigé. Il reste du chemin à Thorgen pour se hisser dans le haut du panier mais les qualités sont là, reste à les mettre plus en avant et à gommer les défauts. Ni messager du mauvais, ni messager du bon, Thorgen ne peut pour l'instant prétendre qu'à être un messager du moyen.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
DEATHAWAITS FEST [Lyon - 69] > 12-10-2019
DEATHAWAITS FEST [69] 12-10-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : VOICE OF RUIN (VERNISSAGE)
VOICE OF RUIN (VERNISSAGE) (HF)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours