CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


YANN ARMELLINO
Revisited [ 2011 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 31.37 - Style : Heavy Rock
Informations :digipack
Interview :
Contact label : http://www.sonymusic.fr
Contact groupe : http://www.yannarmellino.com http://www.myspace.com/yannarmellino
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 06 février 2011 - Chroniqueur : Black.Roger
 

C’est en cette période peu propice aux sorties d’albums style « guitar hero » que des musiciens Français nous proposent de nouveaux albums. Comme pour nous faire passer un message du genre « nous sommes toujours là pour les amateurs de rock instrumental de qualité ». Dans cette mouvance, YANN ARMELLINO nous interpelle avec son sixième opus intitulé « Revisited » qui voit le jour en ce début 2011.

Comme son nom l’indique ce nouvel album comprend surtout des anciens titres du répertoire de notre guitariste qui selon l’inspiration du moment penche tantôt vers le rock, tantôt vers le blues en grand fan de Robert Johnson. Mais l’on peut dire que « Revisited » est plutôt dans une veine hard-rock, heavy-rock, mais aussi hard-blues, bref du rock costaud lorgnant vers le métal quelquefois.
Pour cette galette nouvelle le guitariste a coupé en deux le CD comme un vieux vinyle, une face A avec 5 titres appelée « Revisited Side » et une face B intitulée « Bonus Side » comprenant 4 titres. Les premiers morceaux sont des instrumentaux qui accrochent bien l’oreille avec des riffs et soli pas trop alambiqués, mais assez lourds avec des envois binaires en diable où la basse ronfle à merveille et « booste » le tout.
Pour les titres bonus on navigue entre un « Crossroads » plutôt « rythm’ n blues » avec la présence au vocaux de Tony Lindsay de SANTANA, excellent. Et puis, « Keep me Comin » place son hard-rock burné sans échappatoire. « Imagine » de John Lennon est repris tout en finesse en instrumental. Pour terminer, « Gimme The Sound », version acoustique avec le chant de Chris Caron (acolyte Américain de Yann Armellino) clôt l’enregistrement avec simplicité.
Simplicité, voici le mot qui convient parfaitement à Yann Armellino qui, sans bruit, arrive à se placer progressivement dans l’équipe des meilleurs guitaristes rock, que ce soit un Joe Satriani, un Steve Vai ou un Patrick Rondat. D’ailleurs, Yann Armellino est désormais en contrat avec Ibanez, une référence non !

Alors, si vous aimez le bon rock-blues instrumental sans trop de fioritures techniques excessive et lassantes, mais avec des compositions favorisant l’émotion en premier lieu, ce nouvel album est fait pour vous assurément, le plaisir de l’écoute étant au rendez-vous.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
YANN ARMELLINO - cross rocks


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut