CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine EVERGREY
Glorious Collision [ 2011 ]
CD (Durée : 61.44)
Style : Heavy Dark - Prog
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.spv.de/eng/steamhammer
Contact groupe : http://www.evergrey.net http://www.myspace.com/officialevergrey
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 07 février 2011 - Chroniqueur : borgir62
 

Que sont devenus les Suèdois d’Evergrey avec les nombreux départs qui ont agités le groupe ces dernières années ? Ekdahl, Danhage et Kainulainen ont quitté le groupe en 2010 et le combo pourrait désormais se résumer à Tom S. Englund et des intermittents pour l’accompagner en studio et lors de quelques concerts (Zander n’étant pas là depuis le début).

Néanmoins, quand on écoute du Evergrey, on le sait. Cela se reconnait, non pas grâce à un sixième sens, mais bien par une signature, un label certifié, que la seule voix de Englund permet de caractériser. Et cette marque de qualité est à nouveau apposée sur le dernier opus “Glorious Collision” qui, dès les premières notes, s’annoncent un peu moins sombre que ses prédécesseurs. Pour autant, ce tout nouvel album n’en est pas moins une belle preuve que le métal ne se résume pas à des types qui viennent hurler comme des cinglés, avec des growls, un chant death, du scream ou tout autres clichés à deux balles que l’on est lassé d’entendre. Non, Evergrey, c’est avant tout un chant qui allie à merveille technique, grâce, ce côté rauque, rempli d’émotions. Ces émotions sont renforcées grâce aux chœurs utilisés, apportant plus d’impact sur le dernier couplet de “You” et même sur le solo de “Wrong”. Le groupe souhaitait apporter davantage de touches Rock, et on se retrouve donc avec des morceaux beaucoup plus posés (“Free”), moins de changements de rythme, ce qui faisaient la beauté des précédentes galettes. Sur des albums comme Monday Morning (…) ou Recreation Day, nous avions beaucoup plus de diversités en ce qui concerne les mélodies, ce qui, progressivement, semble fuir les compositions, au détriment d’une plus grande application dans les plans symphoniques.

Je ne suis pas un grand fan des balades d’Evergrey, car d’après moi, cette fantastique voix ne doit pas être aussi posée qu’elle a pu l’être sur certains albums. “…And The Distance” démarre sur une balade, et je me dis que pour clore l’album, c’est un peu dommage de terminer sur cet a priori négatif. Mais voilà, Englund en décide autrement et nous propose un final de qualité, avec une nouvelle fois la présence de Madame Englund. Sur les morceaux les plus rythmés (“It Comes From Within” et “Frozen”), les Suédois nous font admirer toute leur technique, à travers de puissants soli, un style qui tend à se rapprocher de Monday M.A et une production quasi-irréprochable.

Au final, je dois avouer que ce nouvel album est un peu décevant, car Evergrey a réalisé tellement mieux. "Glorious Collision" est nettement en deçà de ce qui a fait leur réputation. L’instabilité qui entoure le groupe a peut être joué sur ce qui ressemble à un manque d’imagination. Dommage…





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
EVERGREY - Torn

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top