CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ESCALATOR
Out Of My Ego [ 2011 ]
CD (Durée : 43.39)
Style : Electro Indus
Informations :
Interview :
Contact label : http://ekproduct.com/
Contact groupe : http://www.escalator.hu/ http://www.myspace.com/escalatorebm
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 17 février 2011 - Chroniqueur : Chart
 

ESCALATOR nait officiellement en 1988 à Budapest, en Hongrie. 2RT+TB est la tête pensante du groupe. Il sera épaulé lors des concerts le plus souvent pas un autre musicien, Igor404. ESCALATOR sort en 1989, « No Acoustic Music ». Quatre autres albums verront le jour jusqu’en 1994 et l’album « Arbeit ». Puis, ce sera le silence radio pendant quelques années. On pourra néanmoins se reporter sur deux compilations sorties en 2001 et 2009. Finalement, ESCALATOR se remet au travail et sort « Out Of My Ego » après 17 ans d’absence.

La production de cet album est comme d’habitude pour ce style tout simplement parfaite. Les fans des beats electro ne seront en rien déçus par les sonorités de cet album. La voix n’est pas en reste. Comme bien souvent, elle a été retravaillée mais au lieu de passer en retrait, elle reste très en avant dans le mix. Les autres sonorités occupent les espaces intermédiaires d’une manière parfaitement équilibrée. On ne peut en espérer mieux pour une production de cet ordre-là.

Pour ce retour, ESCALATOR s’adresse directement à ses fans. Son style de musique est pour le moins épuré contrairement à d’autres formations telles que FRONT LINE ASSEMBLY, DIE KRUPPS, FRONT 242 entre autres. Les sons utilisés sont nettement moins diversifiés et restent la plupart du temps très électroniques. Les métalleux qui écoutent des groupes tels que ceux précédemment cités risquent néanmoins de rester sur leur fin. Oubliez les samples de guitares saturées, vous n’en trouverez pas ici. On est face à de l’electro pur et dur. Du coup, il se dégage de l’ensemble des morceaux une certaine homogénéité. Même le titre « Gepek Lesztek » et ses 9 minutes ne semble pas si long que ça. Son tempo n’est pas très rapide et du coup, l’ambiance reste homogène sur l’ensemble du morceau. A l’inverse un titre tel que « Bad Constellation » est nettement plus diversifié. Les rythmes varient. Le chant subit lui aussi quelques mutations au fil du morceau. Cependant et ce malgré ces points positifs, on a du mal à être convaincu ou même saisi par ce titre. « Rew Stop Play » se fait nettement plus convaincant malgré un manque d’originalité assez probant. Ce n’est pas très grave car cela reste une très bonne pièce de musique. Il en va de même pour « Out Of My Ego ». L’ambiance est froide mais le titre est assez énergique pour être retenu comme un bon titre. « Deeply Buried Psychosis » manque lui aussi de conviction malgré une ambiance très travaillée et une énergie intéressante. C’est relativement dommage car ce morceau aurait pu être nettement plus dynamique en y ajoutant peut-être plus de sonorités rugueuses.

Ce nouvel album aurait pu susciter un engouement certain car après une période aussi longue, on s’attendait à un retour fracassant. ESCALATOR nous sert au contraire un album mi chaud mi froid que l’on a du mal à apprécier à 200%. Peut-être que cette longue absence a quelque peu rouillé 2RT+TB, à voir…





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top