CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine BEFORE THE DAWN
Decade of Darkness [ 2011 ]
MCD (Durée : 26.15)
Style : Melodic Dark/Death Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.cyclone-empire.com
Contact groupe : http://www.beforethedawn.com http://www.myspace.com/btdofficial
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 18 février 2011 - Chroniqueur : Bodomania
 

Né d’une récente signature chez Nuclear Blast et trois ans après l'excellent "Soundscape Of Silence", le nouvel album des finlandais intitulé "Deathstar The Rising" sera parmi nous à la fin du mois. Mais, mais… Il ne sera pas question de ce sixième opus, aujourd’hui. Et non. Tout ça pour ça? Et oui. Il faut bien reprendre les choses dans l'ordre, de ce fait, arrêtons-nous tout d’abord sur "Decade Of Darkness", un EP sorti l'an dernier et réédité également en ce début d’année. Toutefois, une interrogation plane encore…
Pourquoi cette réédition, juste avant la sortie officielle de leur prochain opus?
La réponse est très simple, le mcd de 2011 s'accompagne d'un DVD, le tout, destiné à l’Europe. Cependant, deux sorties en si peu de temps cache forcément autre chose. Et s’ils avaient un évènement à fêter? Noël, c'est fait. Le premier de l'An, c'est fait. La Chandeleur, c'est fait... Nous en sommes loin, car en réalité la discographie de BEFORE THE DAWN ayant débuté en l’an 2000, le combo fête donc cette décennie, d’où son titre. Voilà tout.

Une petite rétrospective sur leur carrière s'engage...
En plus des séquences vidéos issues du "Summer Breeze Open Air" de 2009, que nous n'aurons malheureusement pas le plaisir de visionner, mais qui reprennent des morceaux tirés de leurs quatre premiers albums, sept pistes audio nous attendent. Dont trois sont inédits.
Cette trilogie exclusive débute par le titre éponyme, qui à l'écoute de ses premières notes, dresse un constat irrévocable. Nous avons bel et bien affaire à du BTD. Un mid-tempo forgé par de belles mélodies accrocheuses, des breaks planants dotés d'une double voix, le chant clair et envoûtant de Lars Eikind et les growls du frontman Tuomas Saukkonen, qui amènent cette touche d'agressivité à un ensemble death mélo toujours aussi mélancolique. Pas de révolution à l’horizon, cette composition reste donc dans la lignée de leurs précédentes sorties. Mais si ce premier jet reste un peu classique, l’empreinte de BEFORE THE DAWN, significative par ses ambiances subtiles, ses mélodies lumineuses sous fond plus obscure, est toujours présente.
"End Of Days" suit la lancée, usant du même stratagème, tout en se rapprochant cette fois du registre de leurs compères d'INSOMNIUM ou d'OMNIUM GATHERUM. Des lignes de guitare aériennes qui virevoltent, un ton nostalgique, automnal, des rythmiques entraînantes. Ce second chapitre gagne en intensité mais la suite est d’autant plus entêtante…
On se laisse rapidement emporter par les accords de cette ballade acoustique assez minimaliste, nommée "Insomnia". Le chant puis l'atmosphère, profonde, chaude et intimiste se voit amplifier par quelques nappes légères et l'arrivée progressive du tempo d’Atte Palokangas. Ce titre nous prouve heureusement que le quatuor a encore de l'émotion à revendre.
En définitive, ces premières pistes ne révèlent peut-être pas une grande originalité mais on y retrouve une inspiration et une fraîcheur indéniable. De plus, l'harmonie règne et s'accorde parfaitement avec la suite...

Car il nous reste à découvrir quelques bonus. "Painless", ce titre très accrocheur, que l'on pouvait retrouver sur l'édition japonaise de "Deadlight", est présenté ici sous sa version studio et sa version live. L'occasion de redécouvrir cette petite perle du genre, mélodique et entraînante, un hymne au refrain fédérateur, construit autour de grosses rythmiques, plus énergique encore dans sa version live.
Mais, histoire de vérifier le son de cet enregistrement, une autre piste audio tiré du même album sorti en 2007, vient alors s'ajouter. "Deadsong" bénéficie effectivement d'un son assez clair, où chaque instrument a sa place. Mais la production n'est bien sûr pas la seule chose à retenir, le jeu des musiciens est encore une fois à la hauteur et la composition dont il est question, sombre et émotionnelle est toujours un plaisir à écouter. Ce qui tombe plutôt bien puisqu'elle aussi, est double. Mais, point de version originale pour finir, non. "Deadsong" a été revisité cette fois, et bien revisité. Une sublime plage symphonique nous emplit les oreilles. Oubliez la guitare, la basse, la batterie, ici tout n'est qu'orchestral. Délicats, chargés d'émotion, le piano et le chant se mêlent, accompagnés par quelques cordes. De beaux arrangements baignant dans un climat sensible, à la fois tragique et onirique serviront de conclusion.

"Decade Of Darkness" nous réserve donc de bonnes surprises, même si la nouveauté n'est pas réellement absolue. En attendant leur prochaine sortie imminente, cet objet nous donne plutôt l'occasion de revenir sur une discographie riche en mélodie et forgée par la mélancolie.
Non pas que cet EP soit indispensable, mais les amateurs du groupe y trouveront forcément un certain intérêt et même un vrai plaisir à découvrir ces nouvelles versions et ces titres inédits, bien qu’ils restent, globalement, assez classiques pour du BEFORE THE DAWN.
Enfin, ceci reste un mini album, un avant-goût qui renferme tout de même de belles pièces. Attendons plutôt la suite, qui, espérons-le soit une surprise à la hauteur de leur potentiel…





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
BEFORE THE DAWN - The ghost BEFORE THE DAWN - Soundscape Of Silence BEFORE THE DAWN - Deathstar The Rising BEFORE THE DAWN - Rise of the Phoenix

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR