CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DEATH MECHANISM
Mass Slavery [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 47.03 - Style : Thrash Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.jollyrogerstore.com
Contact groupe : http://www.myspace.com/deathmechanism
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 02 mars 2011 - Chroniqueur : Black.Roger
 

Mais ne poussez pas voyons, il y en aura pour tout le monde. Mais de quoi parlez-vous chers métalleux de base qui êtes restés bloqués dans le thrash old school des 80’s ?
Et bien de la nouvelle génération de thrashers invétérés qui remontent au créneau en ces années 2000 avec ce bon vieux thrash à la KREATOR, SADUS, et surtout NECRODEATH dans le cas qui nous intéresse aujourd’hui, car nous allons écouter le nouvel opus des Italiens de DEATH MECHANISM intitulé « Mass Slavery ».
Le trio de Vérone formé en 2003, a sorti un premier album autoproduit « Human Error …Global Error » en 2006. Album que nous retrouvons en entier dans ce nouveau CD sorti fin 2010, avec en intro quatre nouveaux titres. Mais en fait, vous ne verrez pas trop la différence entre les anciennes et les nouvelles compositions il faut le reconnaitre.

Alors, passons à l’écoute intégrale et attentive de « Mass Slavery ». D’entrée, ce qui me gène un peu, c’est la voix, cette voix criarde qui veut ressembler à celle de Mille Petrozza (KREATOR), mais qui n’y arrive pas, c’est un peu une caricature. Pour le reste, rien à redire, c’est du bon thrash pur jus, bien speed, avec guitare aventureuse et technique sur les bords faisant penser par moments à CORONER. La section rythmique est au taquet avec basse ronflante, batterie en course folle après ses blasts. Les riffs tranchants typiques du style sont bien remarquables et propices au headbanguing de coutume pour ce genre de métal ébouriffé.
Nous en arrivons à la seconde remarque un peu négative, c’est la variété des compositions qui laisse à désirer comme souvent. Alors même si les petites intros essayent de faire la différence entre les titres, leur structure est toujours la même et au bout d’un moment, inévitablement on se lasse un peu où beaucoup, c’est selon.

Alors, pour ceux qui aiment voyager dans le monde du pur thrash, après la sauce américaine, la sauce allemande, voici la sauce italienne, mais la recette de base est toujours la même évidemment. Finalement, comme dirait mon ami le thrasher fou, quand on aime on n’entre pas dans ces considérations d’école (ni de cuisine), on appuie sur « on » est on « bourrine » contre les murs de sa chambre jusqu'à plus soif. Dans ce cas, ce nouveau skeud sans prétention est fait pour vous naturellement.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut