CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


VEILS OF PERCEPTION
Black Metric [ 2011 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 50.00 - Style : Black Death Symphonique
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label :
Contact groupe : http://www.veilsofperception.com/ http://www.myspace.com/veilsofperception
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 06 mars 2011 - Chroniqueur : Matai
 

Déjà avec leur EP « Under My Skin » en 2007, Veils of Perception avait commencé à se faire une petite réputation et une petite notoriété sur la scène métal française. Ce groupe de Montpellier commençait à proposer sa forme de black death metal symphonique, doté d’une force qu’il était impossible de rater.
Les années ont passé et voici venu en cette année 2011 l’album de la révélation, « Black Metric », mettant en musique les différentes perceptions du monde des membres de ce groupe atypique, filtrées par leurs idées et leurs conflits internes, en intégrant au sein des compositions les forces respectives de leur imagination, afin d’aller au-delà de leur voile, et découvrir la vérité…

Et il faut dire que le groupe n’aura pas chômé. En plus de se doter d’une excellente auto production, il s’arme de dix titres tous aussi puissants, sauvages et terribles les uns que les autres, mixant l’agressivité du death, de ses riffs et de ses growls, les ambiances noires et ravageuses du black et de ses cris, et les symphoniques grandiloquentes, guerrières mais souvent inquiétantes. Le mélange de tout ça donne quelque chose d’irrémédiablement opaque, sombre, limite apocalyptique, mais terriblement enivrant.

Tous les instruments se retrouvent au premier plan, aucun n’est happé par l’autre, si bien que l’ensemble se veut encore plus claquant, encore plus fort et puissant. La part d’originalité du groupe réside dans les certaines dissonances (volontaires) des instruments, notamment des guitares et parfois des claviers, afin d’embarquer inéluctablement l’auditeur dans un monde violent, étrange, distordu mais si beau, à la manière de « Violent Beauty ». De plus, Veils of Perception n’hésite pas à prendre des risques, surtout dans sa façon d’utiliser les vocaux : growl, cris black, chants lyriques masculins et féminins, et même chœurs. On voit réellement de toutes les couleurs pour notre plus grand plaisir (« Fallen From Heaven »).

Rien que le titre introducteur « I’m Wild » présente parfaitement l’album à lui tout seul. La folie pure, la démence, l’étrangeté, la sauvagerie, la noirceur, la violence, tout ça mis en musique par des orgues bizarres et des violons inquiétants, des chants lyriques en duo avec des cris donnant un rendu assez perturbant, des riffs puissants et une batterie parfaitement martelée…et bien sûr ce piano résidant parfois en fil conducteur, accentuant encore plus cet effet malsain et sombre.

Toutefois, on sent les influences, ces petites choses empruntées à différents groupes, volontaires ou involontaires même. Ainsi il est étrange de pouvoir retrouver au fil de l’album, la grandiloquence et le côté guerrier de Demonic Resurrection, dans certaines parties de claviers mais aussi les riffs death/black. Le côté inquiétant et apocalyptique soutenu par un micro gramme d’indus, les chœurs et les violons, pourrait aisément faire penser au « Armageddon’s Evolution » de Crionics. Le chant lyrique masculin implanté au sein de ce black symphonique guerrier aurait pu être pris chez Sycronomica (notamment le dernier album « Sycroscope »). Les riffs tordus et malsains, ainsi que cette certaine atmosphère aliénée pourrait sortir tout droit de chez Ram-Zet. Enfin certaines parties plus atmosphériques pourraient aisément faire penser à Dimmu Borgir (« Fallen from Heaven »).

Mais malgré ces ressemblances, on ne peut qu’être servis et ravis tant l’ensemble est si bien foutu, si bien maîtrisé et doté de morceaux envoûtants dont on peut facilement devenir accro. « Fallen From Heaven » par exemple se veut ultra poignant tant par la force qui l’accompagne, mais aussi par cette mélodie au piano, ces breaks atmosphériques, ces chants lyriques, ces riffs lourds et sombres, et cette voix bien placée.

Préparez vous donc à la venue de Veils of Perception qui, même s’il ne fait pas dans la finesse, apporte une bonne dose de violence et de sensibilité. Cette riche formation s’annonce belle et bien comme une des valeurs sûres du black symphonique aux côtés de Winterburst.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
VEILS OF PERCEPTION - Under My Skin


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut