last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine DEVILDRIVER - Beast [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (55.18) | Modern Thrash
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.roadrunnerrecords.fr
Contact groupe http://www.devildriver.com http://www.myspace.com/devildriver
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 11 mars 2011
Chroniqueur : Chart

Il y a des groupes qui connaissent le succès dès le premier album et d’autres qui mettent du temps et beaucoup d’efforts pour y arriver. Dans la première catégorie, la longévité n’est pas assurée. La plupart du temps, on sent un essoufflement dès le troisième album. DEVILDRIVER sort aujourd’hui son cinquième album depuis 2003. D’une part, on ne regrette toujours pas le départ de Dez FAFARA de COAL CHAMBER vu sa production aujourd’hui et d’autre part, il faut se préparer à une très grosse claque avec cet album. DEVILDRIVER ne va pas tarder à faire parti des classiques alors un conseil, gardez les à l’œil. On ne rentre pas dans le livre du Guinness des records avec le plus grand circle pit du monde pour rien.

Si le groupe n’est pas le groupe le plus novateur de sa génération, il n’en reste pas moins l’un des plus efficaces. Ce nouvel opus « Beast » porte remarquablement bien son nom. L’intensité qui se dégage de ces riffs est à la mesure de ce qui se dégage d’un tel choix de titre. Pour couronner le tout, la production est impeccable. Elle a pour le coup été assurée par Mark LEWIS (ALL THAT REMAINS, TRIVIUM, THE BLACK DAHLIA MURDER…). Certes, les triggers sont la base du son de la batterie et on sait très bien une grande partie a été retravaillé en digital mais sur cet album, nous ne ferons pas les difficiles. Un tel album mérite une production soignée et puissante et sur ce point, le résultat final se passe de commentaires désobligeants.

L’album est lancé par un « Dead To Rights » aux légers accents néo metal sur fond de Thrash. Ce morceau est terriblement efficace. LAMB OF GOD prend une claque tandis que MACHINE HEAD trouve enfin un groupe capable de rivaliser avec son dernier album « The Blackening ». Mais ce premier titre est une mise en bouche. « Bring the Fight (To The Floor) » se fait nettement plus corrosif. Le tempo monte d’un cran et les parties rythmiques se complexifient. Il faut reconnaitre un talent certain à John BOECKLIN derrière les fûts. Les breaks et les changements de pattern s’enchaînent avec une très grande dextérité. DEVILDRIVER est aussi remarquable dans ses mélanges de style. Le groupe est à la fois capable de vous envoyer des riffs qui vous collent au mur tout en gardant un sens prononcé de la mélodie. C’est le cas sur « Shitlist ». On trouve même un break en son clair qui permet de faire redescendre l’énergie et ce pour mieux vous en remettre plein les oreilles par la suite. De toute manière le groupe maîtrise aussi bien ses influences hardcore, « You make me Sick » que ses influences plus metal « Blur ». On retrouve un peu de ces deux mouvances s distillées ici et là avec des morceaux balançant plus ou moins d’un côté ou de l’autre. Là où DEVILDRIVER devient littéralement incroyable c’est lorsqu’il allie mélodie et brutalité. Les trois derniers morceaux de ce « Beast » sont absolument incroyables. « Black Soul Choir » n’est pas loin de devenir un classique qui sera très certainement accueilli comme un hymne en concert. « Crowns Of Creation » est tout aussi efficace et ravageur. Les parties de guitare sont techniques et diablement inspirées. Peut-être que ce morceau permettra au groupe de battre son propre record de circle pit. En tout cas, l’énergie qui se dégage est absolument incroyable. « Lend Myself To The Night » n’est pas en reste pour terminer de façon digne un album impressionnant.

DEVILDRIVER a mis la barre très haute avec ce nouvel opus. Si vous êtes fans de MACHINE HEAD, PANTERA, FEAR FACTORY, LAMB OF GOD et même SLIPKNOT, il n’y a aucun doute, cet album est pour vous. Vous aurez peut-être même du mal à l’enlever de votre platine pendant un moment. C’est normal, c’est à ça qu’on reconnait les chefs d’œuvres.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
DEVILDRIVER - Pray For Villains DEVILDRIVER - Winter kills DEVILDRIVER - Trust no one DEVILDRIVER - Trust no One

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SACRED REICH [Lyon - 69] > 20-11-2019
SACRED REICH [69] 20-11-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : HERESY
HERESY
CONCOURS CONCERT : MAGMA
MAGMA (69)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours