CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ILLDISPOSED
There is Light (But It's Not For Me) [ 2011 ]
CD (Durée : nc)
Style : Death Mélodique
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.massacre-records.de
Contact groupe : http://www.illdisposed.dk http://www.myspace.com/illdisposed
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 26 mars 2011 - Chroniqueur : Chart
 

Les danois de ILLDISPOSED sont de retour avec un neuvième album, depuis 1993. Le line up semble maintenant s'être stabilisé, ce qui explique sans doute pourquoi l'attente entre « To Those Who Walk Behind Us » sorti en 2009 et ce nouvel opus n'a pas été très longue. Le groupe semble plus productif depuis 2008 d'ailleurs. Malgré tout, ILLDISPOSED semble avoir encore du mal à s'exporter en dehors de la Scandinavie. La prochaine tournée n'annonce aucune date à travers l'hexagone. On a du mal à comprendre pourquoi, à l'écoute de ces albums toujours aussi puissants et à l'identité toujours aussi personnelle.

La production de ce nouvel opus est une nouvelle fois impressionnante. La section rythmique a de quoi vous décaper les oreilles. L'accordage assez bas donne un son gras à souhait en parfaite harmonie avec la voix gutturale de Bo SUMMER. Au niveau du mixage et du rendu globale, on ne peut pas dire que ILLDISPOSED ait grand chose à envier à qui que ce soit. Au contraire, ils pourraient même donner des leçons à certains grands groupes qui ont du mal à proposer ne serait-ce qu'une bonne production... Suivez mon regard... Le groupe ne se prive pas non plus en ajoutant un lot de samplers et de claviers qui viennent enrichir leur univers sonore et musical.

« Your Own Best Companion » représente ce que ILLDISPOSED réussit le mieux, des riffs efficaces, un groove des plus prenants et des soli mélodieux qui adoucissent le tout. On trouve même des parties claviers sous forme de nappes, sur ce titre. La même formule est exploitée sur « Heaven Forbid ». Ce qu'il y a de fort intéressant avec ce groupe, c'est cette capacité d'être à la fois puissant et de garder une ligne mélodique prenante. On a l'impression d'écouter du IN FLAMES sur-vitaminé, voir gonflé aux stéroïdes. Il n'y a qu'à se remémorer les albums « 1-800 Vindication » et « Burn Me Wicked » pour s'en convaincre. C'est certainement cette période qui fut la meilleure musicalement pour le groupe. « Our Words Betrayed » monte le tempo par rapport aux précédents morceaux. On retrouve le dynamique des albums plus anciens. Pourtant, malgré un début ravageur, on finit par se dire que l'album tourne en rond. On a l'impression que le combo s'est quelque peu ramolli depuis un certain temps. Cela donne deux albums coup sur coup auxquels il manque le petit truc que l'on trouvait par le passé. Pourtant, un morceau tel que « The Taste of You » est loin d'être inintéressant. Je dirais même que pris indépendamment, chacun de ces morceaux est bon. C'est l'album pris en entier qui a du mal à être convaincant. Les tempos varient peu, les arrangements relèvent d'un gimmick repris à la même sauce d'un morceau à l'autre. On sent un peu trop le côté « formule appliquée à la lettre » sur chaque titre. On aimerait quelques variations et plus de surprises. Il y a bien certaines tentatives comme sur « Rape » avec son introduction reprise rythmiquement dans les premiers riff mais c'est encore un peu trop léger.

Si je me positionne en tant que fan du groupe, j'ai quelques réticences sur cet album. La formule a été un peu trop utilisée par le groupe et manque d'originalité par rapport à ce qu'ils ont pu faire auparavant. Pourtant, il y a de très bonnes idées, notamment dans l’utilisation des claviers et des effets. Les compositions sont intéressantes mais manquent de renouveau. Du coup, on avait un groupe génial et on se retrouve avec un groupe qui use et abuse de ses formules.
Attention, si vous n'avez jamais écouté ce groupe, cet album peut vous intéresser quand même. En effet, s'il y a un soupçon de déception dans mes propos, ILLDISPOSED n'en reste pas moins un groupe trop méconnu alors qu'il mériterait une place de choix dans l'univers metal, sûrement plus que d'autres.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
ILLDISPOSED - The Prestige ILLDISPOSED - Burn me wicked re-release ILLDISPOSED - 1-800 Vindication re-release ILLDISPOSED - To those who walk behind us ILLDISPOSED - Sense The Darkness

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR