last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine VINTERSORG - Jordpuls [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (46.44) | Black/Folk Metal
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.napalmrecords.com
Contact groupe http://www.myspace.com/vintersorganic
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 08 avril 2011
Chroniqueur : Chart

VINTERSORG est mené d’une main de maître depuis 1996 par Andreas « Vintersorg » HEDLUNG en personne, connu aussi pour être le chanteur de BORKNAGAR depuis 2001. Ce suédois multiplie les expériences avec différentes formations, OTYG, HAVAYOTH, FISSION, WATERCLIME, CRONIAN… Pourtant, malgré tous ces projets, le frontam revient toujours à son groupe initial auquel il a donné son nom VINTERSORG. Depuis 2007, aucun album n’avait vu le jour mais 2011 est là pour réparer cela. « Jordpulus » a été enregistré en compagnie de Mattias MARKLUND à la guitare et s’inscrit comme étant le septième album du groupe.

VINTERSORG a toujours oscillé entre black metal et folk. La tendance de ce nouvel opus est néanmoins plus orientée vers le black metal. Contrairement à OTYG, VINTERSORG est un véritable groupe de metal et même de metal extrême. On est assez proche de l’univers de BORKNAGAR sur les derniers albums. Les tempos ne sont pas excessifs et les mélodies sont très importantes. A ce point même, on aurait du mal sans être préalablement renseigné, de faire la distinction entre cet album et un opus inattendu de BORKNAGAR. Peut-être les paroles, ici exclusivement en suédois, nous permettraient-elles de nous mettre sur la voie.

Ces neufs nouveaux titres de VINTERSORG sont d’une incroyable richesse. Les claviers apportent une dimension non négligeable à l’ensemble. « Klippor Och Skär » contient des passages de clavier qui permettent de diversifier l’ambiance au sein d’un même morceau. C’est certainement l’instrument qui occupe la plus grande place dans l’univers sonore du groupe, parfois à ses dépends. En effet, on aimerait sans doute un peu plus de simplicité et d’énergie directe. Je dirais que le principal défaut d’un titre tel que « Skogen Sover » est d’être victime de ses très nombreux arrangements. Certes Vintersorg est un chanteur exemplaire mais les voix qui se superposent sans relâche sur une composition excessivement travaillée est un risque pour certains auditeurs. Pas sûr qu’un tel morceau fasse l’unanimité dans un premier temps. Par contre « Världsalltets Fanfar », le morceau d’ouverture de l’album se veut plus simple en apparence et du même coup plus efficace. Le chant guttural de Vintersorg est très impressionnant. Il est rare de trouver des chanteurs en mesure de proposer un panel de voix aussi riche et aussi maîtrisé même si parfois, il en abuse quelque peu. Sur ce morceau, ce n’est nullement le cas. Et pour cause, nous sommes en début d’album, il s’agit d’installer progressivement l’auditeur dans cet univers. Les choses se compliquent davantage à partir de « Till Danet Av Forsar Och Fall ». J’entends par là que la composition devient moins directe. Les rythmiques se brisent, les breaks sont plus nombreux et on trouve plus de parties en son clair. Il y a un autre élément assez frappant, c’est le choix qui a été fait durant la phase de production. La batterie a été traitée avec un son très naturel et les guitares sont plutôt en retrait. Sur un morceau tel que « Mörk Nebulosa », très black, on obtient un résultat singulier, très old school d’un certain point de vue. Les blast beats sonnent à des lieux de ce qui peut se faire maintenant. Ce n’est nullement un reproche car cela permet au groupe de se constituer une identité sonore qui lui est propre.
D’ailleurs, il est bon de signaler que ce titre fait partie des morceaux incontournables de cet album. « Eld Och Lagor » clôt le disque sur une note plus folk que ce qu’on peut entendre sur le reste de cet opus. C’est le moment le plus planant de l’album. Finalement, c’est lorsque VINTERSORG fait de vrais choix esthétiques qu’on le préfère. Le groupe est doué pour le black et pour le folk mais le mélange excessif des deux mène parfois à un peu trop d’expérimentations pour se montrer totalement convaincant.

VINTERSORG sort un album moyennement convaincant. On apprécie certes le musicien pour son chant, son timbre, sa maîtrise et ses talents de compositeur. Pourtant, les arrangements sont un peu lourds sur cet album. On aurait souhaité un peu moins de travail de composition et plus de simplicité pour mieux se laisser emporter dans cet univers singulier. En même temps, ce n’est pas vraiment surprenant de la part de cet artiste, il nous a habitué à l’exigence. A partir de maintenant, c’est une question de goût personnel.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
VINTERSORG - Solens Rotter

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SYLAK OPEN AIR [St-Maurice-de-Gourdans - 01] > 02-08-2019
SYLAK OPEN AIR [01] 02-08-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : REDRUM04
REDRUM04
CONCOURS CONCERT : FOLSOM
FOLSOM (31)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours