last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine SACRILEGIOUS IMPALEMENT - Exalted spectre [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (40.41) | Black
Informations
INTERVIEW
Contact label
Contact groupe http://www.myspace.com/sacrilegiousimpalement
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 05 mai 2011
Chroniqueur : Dyonisos

Sur l’arbre florissant de la scène finlandaise, nous avons vu naître de nombreux bourgeons dont nous forgions certains espoirs. Malheureusement, la plupart n’arrivent pas à s’épanouir dans ce climat sans pitié où seuls les plus coriaces en sortent victorieux, et ce, souvent au détriment des autres. Cependant, Sacrilegious Impalement, jadis minuscule bourgeon, est parvenu à fleurir par ses productions. Maintenant, Sacrilegious Impalement est devenu une fleur digne de la scène finlandaise. C’est-à-dire une fleur d’un noir impénétrable, suant la haine et empestant une odeur fétide de misanthropie.

Alléchant n’est-ce pas? Enfin bref, passons sans plus tarder à la musique de leur seconde offrande: «Exalted Spectre»…

Le tout commence par une chanson introductive, «Intro (Soul Link Between Two Voids)». La guitare ouvre la porte des catacombes…  Fantomatique et, étonnamment, très mélodique. Le chant n’est pas trop écorché et la batterie, quant à elle, se fait plutôt tranquille. La violence ne sort pas immédiatement de son cachot, mais n’oublions pas, tout vient à qui sait attendre…

Effectivement, Sacrilegious Impalement déferle sa puissance dès le second titre, «Blessed to Resist». Le «tapping» se fait à la vitesse de la foudre. La batterie nous exécute son «blast beat». Le chant sort de son sommeil  lui aussi, crachant sa haine par de puissants grondements, exploitant plus souvent son registre grave que celui du haut. Par le timbre chant, on sent notamment une petite touche de Death. Bref, tous les ingrédients sont présents pour un bon album de Black. Mais est-ce que cela fait de cet album une perle? Honnêtement, non. Cependant, il y a quelques aspects à soulever qui feront de cet album, un album auquel porter une certaine attention.  

Par exemple, malgré la violence omniprésente dans les titres, Sacrilegious Impalement n’oublie pas la musicalité dans les titres. Effectivement, de trop nombreux groupes de Black nous proposent des albums d’une agressivité inouïe. Cependant, tout ce qu’on en retient n’est pas l’agressivité en elle-même, mais que ce groupe ne sait que produire une immonde masse sonore pas très appétissante et franchement lassante... Néanmoins ce n’est pas le cas de Sacreligous Impalement comme on peut l’entendre dans «Wolves of the Black Moon» ou encore dans «At the Altar Afore Eternity» par leurs changements de rythmes. Le changement de rythmique permet à la musique de respirer et aussi d’éviter de tomber la linéarité des titres. On retrouve même dans certains titres, une alternance entre l'acoustique et les chuchotements versus les moments brutaux, nous permettant ainsi de mieux les apprécier. Car, ceci est encore un point fort de Sacrilegious Impalement, on remarque que chacun des titres possède sa propre essence grâce à la diversité qu’ils nous proposent dans leur opus.
Certains titres, par exemple, ont une nette tendance vers l’atmosphérique telle que «The Woods in a Solitary Soul» ou «Aletheia». La violence se fait beaucoup moins présente, mais l’ambiance glauque comble trop rapidement ce vide pour qu’on en soit déçu. En général, ces titres «atmosphériques» sont d’une durée plus importante, soit cinq minutes environ. De plus, le chant guttural se fait moins présent remplacé par de sinistres chuchotements. La batterie, quant à elle, se fait plus tranquille. Le tempo ralenti contribue également à cette funeste ambiance. Les notes de guitares, quant à elles, volent dans l’air tel des spectres.

Sacreligous Impalement se montre incroyable. Comment réussissent-ils à nous produire des titres d’une violence terrible telle qu’«Abyss Absolute (Enter Godhood)» alors que d’autres sont dominés par une ambiance funèbre comme «Grand Funeral Convoy» tout en gardant leur propre style au bout de chacun des titres?

Incroyable, mais vrai.

L’album se clôt sur «Grand Funeral Convoy», la perle macabre de cet opus. Le solo de guitare final dégage une puissance incontestable, vous traversant le corps en vous donnant inévitablement quelques frissons. Le solo de guitare terminé, elle s’éteint lentement, laissant le batteur continuer son rythme, donnant une ambiance solennelle, voire militaire, pour clore cet album, refermant la porte des catacombes. Cependant, veut-on vraiment en sortir?

Pour conclure, Sacrilegious Impalement a réussi à nous livrer un album sorti des enfers par sa violence et son ambiance malsaine. Il est certain que cet album ne révolutionne en rien ce genre cependant, la parfaite maîtrise entre les moments brutaux versus ceux plus ambiants mérite d’être reconnue car elle nous montre que le groupe a parfaitement assimilé les éléments du Black métal.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
SACRILEGIOUS IMPALEMENT - Sacrilegious Impalement

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
THE GATHERING [Paris - 75] > 16-11-2019
THE GATHERING [75] 16-11-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : THE EXPLOITED
THE EXPLOITED (27)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours