last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine MORPHOSYS - A Face Of Leather [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (44.36) | Death Metal
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.myspace.com/bloodmoonrecords
Contact groupe http://www.morphosys-rock.de
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 11 mai 2011
Chroniqueur : Ma2x

A l’heure où le death mondial explose surtout de part ses groupes techniques : Obscura, Necrophagist, Decapitated… Ou encore par des groupes distillant une ambiance particulière : Behemoth, Nile, Belphegor, certains groupes continuent à sortir du death purement old school.

Morphosys est de ceux-là. Ce quintet allemand, formé en Bavière en 2002, évolue dans un style qui rappelle de bons souvenirs teintés de Morbid Angel, de Possessed, de Death, ou de Cannibal Corpse.
Après un album « Der Blutmond » en 2006, et un second « The Chopping Block » en 2009, le groupe livre ici son troisième opus.
Malgré un nombre d’albums assez conséquent on dénombre assez peu de connaisseurs du quintet.

Je ne connaissais pas moi-même ce groupe avant de recevoir cet album, faisant jouer mes a priori (idiots, il faut bien l’avouer), je m’attendais à pas mal d’amateurisme.
La chose qui frappe en premier, c’est que Morphosys est vraiment professionnel dans son approche.
Production au poil : rugueuse, légèrement sale, typée des premiers opus de death… en bref, ce qu’il faut et où il faut.
Après une intro faite de samples plutôt habituels, le groupe balance la sauce sur les premiers titres. « Vomit your blood », « Necromaniac » et surtout « The beast Inside » sont d’une efficacité sans faille.
L’appel du headbanging est présent, rassurez-vous il sera présent durant tout le CD.

Ici, pas d’expérimentation (hormis peut-être « Verzweiflung », très bon titre, avec une approche plus mélodique), juste des riffs saignants et acérés, sur fond de batterie puissante, et de samples de tronçonneuse. Vous êtes prévenus.
Il vous suffit d’écouter « Buried in your own blood » ou « Dancing with my chainsaw ».
A ce niveau, les guitaristes, Chris et Marko, ont fait un travail remarquable tant dans la recherche du « riff qui tue » que sur la synchronisation, le son ou la recherche de solis émotifs et techniques.
Le batteur sait envoyer les bonnes parties au bon moment, de même pour le bassiste.
Le chanteur alterne quant à lui un growl typiquement death, à des petits cris que l’on verrait bien dans un album de raw black.

On peut remarquer que le groupe se paye un petit luxe sur la treizième et dernière piste, une reprise de « Necromaniac » la troisième piste, avec en guest : Paul Speckmann, connu pour ses travaux avec Master, Krabathor ou le bien nommé Speckmann Project. Un guest intéressant qui apporte sa touche sur le morceau, sans être non plus transcendant.

On peut évidemment noter quelques défauts, des titres comme « The Fall of Heaven » ou « I cut off your face » semblent un peu en dessous des autres titres. Moins percutants, moins racés, moins efficaces.
Ou encore, le solo pas excellent de « Crucifixion », qui gâche un peu le titre.
On peut également dire qu’avec ce genre d’album qui taille dans la roche du début à la fin, l’auditeur peut éventuellement se sentir lassé.

Un petit mot de l’esthétique inspiré, de même que les textes, par les tueurs en série (vaste programme dans le milieu métal…). Si la pochette, est un peu simpliste, le livret est bien fourni avec tous les textes, pour ceux qui aimeraient le style d’écriture du jeune homme (Chris Caravello, également au chant), même si nous ne sommes pas devant du Baudelaire.

Enfin, comprenons bien que Morphosys n’est pas parfait, mais prenons le groupe pour ce qu’il est : un bon groupe qui livre un album efficace en rendant hommage aux pères du death et qui crie haut et fort son amour pour cette musique. N’est-ce pas le principal dans la musique ?



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SYLAK OPEN AIR [St-Maurice-de-Gourdans - 01] > 02-08-2019
SYLAK OPEN AIR [01] 02-08-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours