last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine DIE VORBOTEN - Aufschrei [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (nc) | Electro-indus
Informations
INTERVIEW :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label http://www.sonicattack.de/
Contact groupe http://www.dievorboten.de/ http://www.myspace.com/vorboten
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 31 mai 2011
Chroniqueur : Bakounine

La scène allemande est sans doute la première scène métallique européenne, cependant il est intéressant de constater que les groupes allemands chantant en anglais sont plus nombreux que ceux s'exprimant dans leur langue maternelle comme celui dont je vais vous parler, malgré l'énorme succès de Rammstein. Die Vorboten est un jeune groupe originaire de la riante contrée du Mecklenburg-Vorpommern (ou Mecklembourg-Poméranie Orientale pour les non linguistes), au bord de la Baltique tout au nord de l'Allemagne de l'est (comme Rammstein, ce qui n'est pas forcément anodin). Et dans cette ex-Allemagne de l'est, notamment à Berlin (je sais bien que Berlin n'était pas à l'est entièrement mais d'un point de vue géographique maintenant c'est le cas) s'est développé une immense scène electro où se côtoient de multiples artistes de toutes origines, par exemple le français Leonard de Leonard y réside.
Rien de très étonnant à ce que ce groupe évolue dans l'electro-metal, dans une veine relativement nouvelle, qu'ils appellent eux-mêmes « Kraut-metal » (la Kraut music est un vieux courant de musique electro allemand dont le représentant le plus connu est Kraftwerk).

Ce groupe sort son premier album répondant au nom d' « Aufschrei » et nous présente un mélange d'une electro assez old-school, datée, voir kitsch parfois, soutenue par une rythmique metal qui est rarement très violente et manque peut-être un peu de puissance. Les refrains sont généralement bien entrainants (« Hauptstadt ») et certains passages plus mélodieux voir progressifs dans certaines transitions où le sampleur-dj-clavier s'en donne à coeur joie. La voix du chanteur est juste mais peine à s'imposer, le chant clair mériterait parfois un peu plus d'énergie contrairement aux quelques passages growlés qui sont eux plutôt convaincants. En plus il faut supporter la langue (je sais que certains ont du mal). Mais le problème de la plupart de ces morceaux réside dans les couplets heavy, qui au delà de cette voix un peu plate présentent à chaque fois la même structure avec chant + synthés planant crescendo plus batterie, et on s'ennuie un peu du moins en attendant l'entrée des guitares. Ce défaut, criant dans les premiers morceaux s'atténue dans les derniers, qui me paraissent bien plus convaincants, voir même très plaisants. Le dernier par exemple « Hass » fait penser par moment à Rammstein (mais la voix n'est clairement pas la même) et présente un somptueux passage mélodique joué au piano, qui ne déparerait pas dans du Dream Theater période Kevin Moore. On pensera également à Einstürzende Neubauten pour le coté electro ou encore Nina Hagen (époque « Return of the Mother ». On réécoutera avec de plus en plus de plaisir ce cd, en y détectant des passages très sympas notamment « Schmiede, Schmiede » ou encore « Dein Herz » dont l'ambiance symphonique peut rappeler la BO d'Harry Potter. On sourira même sur « Krautsinfonie Op. 1 » reprise de l'Aria de Jean Sébastien Bach, pour peu qu'on connaisse l'original.

Au final, voici un bon premier album pour les fans d'electro-indus, d'un groupe dont j'en suis sûr on réentendra parler si ils parviennent à maintenir un niveau régulier dans leurs titres et à progresser encore dans l'intensité et l'efficacité. Pour apprécier cet album, il faut de plus l'écouter en entier la fin étant meilleur que le début, tout en s’attendant à des transitions inattendues et à quelque chose de finalement assez nouveau.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
NERVOSA [LYON - 69] > 23-07-2019
NERVOSA [69] 23-07-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours