CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DAVID MARK PEARCE
Strange angels [ 2011 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 49.20 - Style : Rock Mélodique
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.aorheaven.com/
Contact groupe : http://www.davidmarkpearce.com http://www.myspace.com/davidmarkpearce
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 01 juin 2011 - Chroniqueur : Bloody
 

Sans être méchant : Vous avez dépassé la trentaine et vous êtes écœurés de voir augmenter en permanence le nombre de jeunes formations qui pratiquent le métal extrême ? Marre du black et death metal qui vous écorche les oreilles ? Vous voulez de la musique "écoutable" ? Pour remédier à votre problème laissez moi vous présenter un tout nouvel artiste ou plutôt un tout nouveau groupe devrait-je dire...
Officiant sous son vrai nom David Mark Pearce auteur, compositeur, ingénieur son et producteur, lance son tout premier album "Strange Angels" mais il n'est pas un one man band à proprement parler. Afin de rendre son projet le plus alléchant possible, le guitariste s'est entouré de tout une pléiade de musiciens plus connu les uns que les autres. Mais malheureusement cela ne fait pas tout ...

Premier point positif : on évite la typique pochette qui montre fièrement son "guitar hero" posant seul sur la pochette. Mais à la place, un ange avec bouteille et cigarette à la main occupe l'artwork. On ne gagne pas au change tellement cette image n'est vraiment pas originale mais c'est nettement mieux que le premier cas de figure...
Nous voici embarqué donc dans un nouveau voyage ou le rock mélodique et le hard FM se disputent tour à tour le haut du podium.

Comme dans toute productions AOR, le contenu est vraiment ciblé pour un public très averti. Ici point de blasts beats ou hurlements de trente secondes. Chez Mr Pearce, on aime le rock, le vrai, celui qui fait du bruit et qui fait du joli bruit ! Fort de ses expériences passées au coté du Oliver Wakeman Band ou encore Arjen Lucassen pour le groupe Stream Of Passion, il se construit une solide (et large) expérience musicale (en plus de son talent inné pour la guitare).
Mais malheureusement, ce Strange Angels est un premier album pas assez convaincant. Vu à la vitesse à laquelle s'enchaînent les sorties de disque AOR il est nécessaire de faire preuve d'originalité pour se démarquer des autres; chose que Pearce n'arrive pas à faire. Même si cela partait d'une bonne intention il faut se rendre à l'évidence : Ce Strange Angels fait l'effet d'un pétard mouillé.

Sur le papier, le projet avait de l'allure mais à l'écoute de titre comme "Shelter Me From The Rain" ou encore "Tell Me Why" on ne peut que être étonné de voir le rendu que ce all star band distille à travers ses chansons. Goran Edman (ex Yngwie Malmsteem) et John Payne (Asia) qui se partagent le micro, cela relevait du fantasme pour bon nombres d'amateurs. Mais malheureusement cette réunion n'est pas à hauteur des espérances et leur présences ici agace plus qu'elle ne réjouit. Ne parlons pas des invités dit "de luxe" qui viennent apporter ci et là leur talent. Lisa LaRue (claviers) n'apporte pas de grand miracle avec ses nappes de claviers sirupeuses et il en est de même avec Mikael Wikman (ex-Vindictiv) qui nous a montrer par le passé qu'il valait beaucoup mieux. Comme quoi, les réunions de superstars dès fois ça ne porte pas ses fruits...
Mais il faudrait être mauvaise langue pour ne pas y trouver un bon coté à ce disque. Car même si le résultat global déçoit un peu il contient tout de même de beaux moments qui feront frémir les amateurs du genre. "Eden Is Burning", Strange Angels" ou bien "So Far From Heaven" devrait rapidement s'imposer comme les perles de cet album.

Au final, ce "Strange Angels" de David Mark Pearce nous faisait bien espérer de belles choses mais il déçoit un peu. Avec à peine la moitié des titres qui sortent du lot, c'est bien trop peu pour retenir quelque chose de positif de ce premier effort. On retiendra quand même une chose : le potentiel est là mais il faut prendre le temps de le développer. Soit le deuxième album sera plus mûr et tiendra tête aux autres cadors de la scène ou bien il se noiera dans l'immensité de la scène AOR. Composer des titres à tour de bras ne suffit plus, désormais il faut être ingénieux pour pouvoir avoir des chances de s'en sortir. David Mark Pearce a le talent et les capacités pour s'en sortir, espérons que cela ne soit qu'une erreur de démarrage.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut