CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DJERV
Djerv [ 2011 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 37.02 - Style : Rock/black metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://indierec.net
Contact groupe : http://www.myspace.com/djervmusic
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 03 juin 2011 - Chroniqueur : Bodomania
 

DJERV. Voilà un nom qui sent bon la Norvège et qui vous évoquera certainement quelque chose... Surtout en vous penchant du côté d'un de ses membres: Agnete Kjølsrud. La chanteuse diabolique à la crinière blonde et au grain éraillé a effectivement fait parler d'elle il y a quelques mois, lors de la sortie d'"Abrahadabra", le dernier album de DIMMU BORGIR.

_ Aaaah... d'accord! C'est elle que l'on voit dans le clip de "Gateways"?!

Tout à fait. Et cette collaboration n'est pas la seule, puisqu'elle a également prêté sa voix à SOLEFALD pour "Livskunst Norrøn". Mais oublions toutes ces participations ainsi que les précédentes formations du combo (SPAWN OUT OF TRELLDOM, ANIMAL ALPHA et STONEGARD) et découvrons plutôt le successeur d'"Headstone".
Construit autour du duo formé par la vocaliste et son compagnon, Erlend Gjerde, le casting de DJERV sera complété par le guitariste Stian Kårstad. De même que Victor Brandt (ENTOMBED) et Stamos Koliousis (MENCEA), qui joueront tous deux le rôle de musicien de session. Ajoutez à cette belle équipe, Daniel Bergstrand à la réalistaion (IN FLAMES, MESHUGGAH) et Matt Hyde au mix (SLAYER, HATEBREED, MONSTER MAGNET), et vous obtiendrez alors le line-up au complet. Le disque est en route, écoutons tout ça...

Cet album éponyme démarre fort avec "Madman". Leur mélange Hard/Rock popisant allié aux sonorités Black Metal prend forme. Avec force et douceur, la voix si singulière d'Agnete Kjølsrud vacille entre les déchirements désespérés et les refrains plus sucrés et aériens. Une belle maîtrise et beaucoup d'énergie de la part d'une vocaliste, qui donne un supplément d'émotion. L'impact viendra également du côté des saccades électriques et du mid-tempo entraînant qui évoluent dans une atmosphère changeante, aussi sombre que vaporeuse… que pleine de cambouis! Et oui, des airs sudistes viennent côtoyer le Black Metal, comme un KVELERTAK au féminin, le Punk en moins... "The Bowling Pin" poursuit cet échange, tel un road trip fait de Rock'n'roll sombre et moite allié à des sonorités Grunge. (Une Courtney Love enragée semble avoir pris le contrôle). Ce titre très mélodique et groovy, boosté par des riffs black et une montée en puissance se voit lourdement remplacé par "Headstone". Là encore, de belles montées et descentes vocales nous attendent, ainsi qu'un refrain frais et accrocheur. Bien que cognées avec acharnement, les variations rythmiques nous permettront de souffler entre deux ronronnements de corde imposants.
Un air plus grave s'empare alors de "Gruesome Twosome". Une ambiance dark, des mélodies décalées et des chœurs fantomatiques qui ne reposent certainement pas en paix. Une certaine profondeur en ressort, même si l'on ressent une petite baisse d'énergie. L'esprit entêtant et oppressant y est sans doute pour quelque chose. Mais, l'atmosphère n'est pas prête de s'alléger à l'arrivée d'"Only I Exist". Quelques notes acoustiques introduisent une partie instrumentale aussi groovy que black. Les trainés et envolées vocales se posent délicatement sur des riffs black'n'roll redondants. Cette deuxième partie d'album poursuit le même chemin en alourdissant son climat et en accueillant des refrains libérateurs... "Ladder To The Moon", puis "Abmuse", poussant l'empreinte Black et groovy à son paroxysme. À l'approche des derniers morceaux, un regain de haine se fait sentir. Le tempo s'accélère, la voix se fait plus criarde, les riffs plus venimeux sur "Blind The Heat". Quant à "Immortal", il fermera ce premier chapitre sur une note sombre et glaciale. Et oui, la Norvège est bien là...

Formé sur les cendres d'ANIMAL ALPHA, ce nouveau projet se révèle peut-être moins décalé, mais tout aussi surprenant et doté d'un caractère très fort. Que ce soit par la voix unique d'Agnete Kjølsrud, ou par cette mutation musicale faite entre le Black Metal nordiste et le Rock/Metal sudiste, ce premier album comporte son lot de titres accrocheurs et originaux. DJERV possède un sacré potentiel. Vous aimez le Black'n'roll/Stoner très groovy? Ou vous avez envie de découvrir ce que c’est? Ce disque est fait pour vous!





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut