CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SOREN ANDERSEN
Constant Replay [ 2011 ]
CD (Durée : 53.42)
Style : Classic rock
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.targetrecords.dk/
Contact groupe : http://www.myspace.com/guitarspiller
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 05 juin 2011 - Chroniqueur : Margoth
 

Malgré que le nom de Soren Andersen ne nous dit rien, le bonhomme n'est pas non plus un débutant. Il aurait travaillé avec des personnalités comme Glenn Hughes (Black Country Communion/ex-Deep Purple), Dave Mustaine (Megadeth) ou Marco Mendoza (Thin Lizzy/ex-Whitesnake). Sans compter qu'il a endossé le rôle de producteur pour des artistes danois (obscurs pour nous, petits Français ignorants que nous sommes). Ce n'est qu'aujourd'hui, à l'âge de trente-sept ans que Soren se décide à sortir une galette en solo, un disque qui, selon le dossier de presse, aurait été peaufiné depuis quelques années. En voilà quelque chose de bien alléchant !

Une chose est sûre : le Danois voue un amour fou pour le classic rock, celui qu'on pouvait voir dans les années 70. Au milieu de tout ce revival des 80's dans le style Hard FM, on peut dire que l'idée est franchement bonne tant ce «Constant Replay» nous apporte un brin de fraîcheur ! Un bon point. Toutes les règles du style sont ici respectées : un ensemble varié et plutôt équilibré entre titres pêchus («Glitter World», «Time To Time»...) et mid-tempo («Black Lady», «Bad Luck») ainsi que tous les éléments réunis pour permettre à l'auditeur d'accrocher dès la première écoute. La production reste quand même assez moderne (à comprendre, pour du classic rock) bien qu'un peu confuse à certains moments. Bien entendu, il ne faudra pas non plus s'attendre à une violence qui tache, il s'agit là d'un disque bourré de mélodies jusqu'à la moelle.

Mais même si l'interprétation est sans failles et la passion du chef d'orchestre envers ses bébés, bel et bien présente, on se surprend à lâcher prise par moment. Il se trouve que «Constant Replay» dure un peu trop longtemps pour accrocher l'auditeur de bout en bout. On ne peut pas dire qu'une once d'originalité nous pousse à rester scotchés à nos sièges. Non, en fait, il manque un petit quelque chose de difficilement définissable. Du charme peut-être ? En tout cas, c'est le terme qui se rapprocherait le plus de cette impression. Et c'est peut-être ce point qui fait défaut à cet album, assez pour louper le coche du coup de cœur et qui empêchera beaucoup de gens de faire tourner en boucle le disque comme le laisse si bien présager son intitulé.

Après, peut-être qu'il ne s'agit d'un sombre petit détail qui rebutera les plus difficiles ou les moins initiés dans le style. Par contre, les amateurs de classic rock peuvent se jeter dessus les yeux fermés car il s'agit d'un excellent album. Il n'est peut-être pas assez efficace et charmeur pour perdurer durant des décennies mais attisera le plaisir pendant un petit bout de temps, cela ne fait aucun doute. Il n'empêche, pour une première escapade solo, «Constant Replay» lève la barre très haute, plus haute qu'on ne pourrait l'imaginer. En même temps, pouvait-on l'imaginer puisque le monsieur Andersen a toujours officié dans l'ombre jusqu'à maintenant ?





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top