CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DECAPITATED
Carnival Is Forever [ 2011 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 42.33 - Style : Technical Death
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.nuclearblast.de
Contact groupe : http://www.myspace.com/decapitated
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 13 juin 2011 - Chroniqueur : borgir62
 

DECAPITATED est indéniablement un groupe que l'on qualifie de gros potentiel. Les polonais ont déjà marqué l'histoire du death avec des albums qui resteront inscrits au patrimoine du death metal, avec notamment "Winds Of Creation" (2000). Malheureusement, la formation aura également fait parler d'elle dans la rubrique nécrologique, puisqu'il faut rappeler qu'en 2007, au cours d'un trajet en Russie, le tourbus percute un camion, coutant la vie à Vitek, le batteur, et blessant grièvement Covan, le chanteur.

Longtemps considéré comme le fils prodigue des ténors du Death Polonais que sont Behemoth et Vader, Decapitated nous revient donc avec un nouvel opus, "Carnival Is Forever" des plus banal. Force est de constater que les polonais ont clairement perdu de leur superbe, et que cet album s'inscrit désormais comme la plus inutile des créations de ce groupe pourtant pourvu d'imagination (4 albums de 2000 à 2006). On est désormais très loin de cette belle période, en atteste l'omniprésence d'influences beaucoup plus étrangères aux précédents opus (Fear Factory pour le style de "Homo Sun" notamment) . L'omniprésence de blasts frise l'indigestion et écouter l'album jusqu'au bout sans qu'une envie de le balancer à la poubelle est un bel exploit, tant les parties les plus rapides deviennent insoutenables. Le comble étant que le rythme qui ne connaît aucun changement, en devient vite lassant. Plat, monotone, basique au possible, cet opus n'est en fait qu'une succession de plan identiques en tout point, à savoir une batterie ultra répétitive, des riffs à la limite du pathétique ("404", intitulé correspondant parfaitement à ce morceau, tant il apparaît comme une erreur) et un chant qui évolue à des années lumières du niveau de Conan.

Même la création a fichu le camp. Cinq années auront été nécessaires pour trouvé un successeur à "Organic Hallucinosis" et, bien que tenant compte des circonstances malheureuses de 2007, Decapitated ne nous offre que 7 morceaux et une instrumentale complètement inutile, "Silence". Certes, à l'exception de "Pest", chaque morceau dure plus de 4 minutes. Mais là aussi, on peut y voir un problème, tant le Technical Death a pour habitude de nous offrir des morceaux concis, courts mais Ô combien efficaces ! Ceci dit, "Pest" est quand même loin d'être au niveau, et enchaîne les mêmes passages brouillons que l'intégralité de "Carnival Is Forever".

Tout n'est pas à jeter dans cette galette, avec l'intro enivrante de "A View From A Hole" et les deux premiers morceaux de l'album, à savoir "United" et "The Knife", dans lesquels les guitares relèvent un peu le niveau des compositions, notamment grâce à l'impact des soli ou aux riffs qui pourraient rappeler vaguement quelques passages de Mors Principium Est.
Malheureusement, c'est vraiment tout ce qu'il y a à retenir de l'album, qui sera vraiment à déconseiller si vous ne voulez pas rester sur une mauvaise impression concernant Decapitated. Il ne fait nul doute que le tragique accident a laissé des séquelles, et je ne pense pas que les polonais sauront se remettre sur de bons rails après tout ça.
"Carnival Is Forever" n'est rien d'autre qu'une banale composition, et est tout bonnement à oublier.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DECAPITATED - Organic Hallucinosis DECAPITATED - Blood Mantra DECAPITATED - Anticult

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut