CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


PESTIFER
Age Of Disgrace [ 2011 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine CD - Durée : 43.02 - Style : Death Old School
Informations :
Interview :
Contact label : http://ultimhaterecords.bigcartel.com/
Contact groupe : http://www.pestifer.be/ http://www.myspace.com/pestiferbe
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 16 juin 2011 - Chroniqueur : Chart
 

Les deux frères Adrien et Phil GUSTIN, batteur et bassiste, ont décidé de monter un groupe de death en 1998 du côté de Liège en Belgique. Après avoir travaillé sur des compositions, ils rencontrent leur premier guitariste en 2004, puis un chanteur en 2005. Le groupe enregistre sa première démo en 2006 puis se sépare de son chanteur. Il faut attendre 2009 pour que le line up se complète à nouveau avec l’arrivée d’un deuxième guitariste et d’un nouveau chanteur.

PESTIFER a naturellement disposé de beaucoup de temps pour la composition de cet album. Il en résulte un death metal technique qui rappelle les débuts du style avec des références telles qu’ATHEIST. La production est propre et tout à fait à la hauteur d’un premier album qui a mis du temps à voir le jour. PESTIFER doit à ce jour être satisfait par le résultat étant donné les nombreuses difficultés qu’il a du surmonter au fil des années.

Malheureusement, même si le niveau musical est plus que satisfaisant, PESTIFER n’est pas très novateur. On sent des compositions inspirées mais pas forcément originales. Le groupe s’inscrit dans la lignée des groupes de death technique des années 80/90. De plus, d’un morceau à l’autre, on est sans cesse embarqués dans des changements de riffs. Cela peut être une idée intéressante bien entendu que de fonctionner de la sorte. En revanche, le groupe reste sur une sorte de recette qui évolue peu d’un morceau à l’autre. Certains morceaux sont certes très intéressants, « Contagious », « Sleepless Century », « Forsaken Flesh »… mais on reste assez vite sur notre faim. L’album manque de rebondissements, ou peut-être qu’il y en a justement trop ! On aurait aimé entendre ci et là peut être un peu plus de simplicité et de radicalité. Ce n’est certes pas le style du groupe que de chercher la simplicité mais la déferlante de notes et de rythmiques que l’on entend ici manque un peu de brutalité et de nuances plus marquées. DEATH avait prouvé sa valeur en proposant des morceaux variés. Les aspects novateurs de ce groupe mythique ont malheureusement été quelque peu distillés au fil des années pour devenir une sorte de cliché dans le style du death technique. Et pourtant, les qualités ne manquent pas chez PESTIFER. Il n’y a qu’à écouter la basse et la batterie en mouvement perpétuel pour s’en rendre compte.

PESTIFER ne marquera pas forcément les esprits des fans les plus radicaux du style. Il est regrettable que ce groupe n’ait pas pu enregistrer plus tôt son album car à une époque, il aurait sans aucun doute eu de quoi renverser pas mal de monde. Mais aujourd’hui d’autres styles ont pris le dessus et il est difficile de revenir en arrière. Tout est une question de cycle et le death technique reviendra sans aucun doute sur le devant de la scène, à moins que le groupe évolue vers quelque chose de plus novateur et de plus personnel par la suite.





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut