last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine HACKNEYED - Carnival Cadavre [ 2001 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (41.31) | Death metal
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.lifeforcerecords.com/
Contact groupe http://www.facebook.com/hackneyed http://www.myspace.com/hackneyed
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 28 juin 2011
Chroniqueur : AVALON

"Carnival Cadavre"...Serait-ce à un groupe de death metal que nous aurions à faire? Bingo, avec un combo allemand qui officie dans le style depuis leurs débuts assez récent en 2006, et qui sortent leur troisième opus donc sous le label Lifeforce. Ah, j’oubliais de mentionner tout de même que ces death metalleux ont une moyenne d'âge...de 16ans, voyez les photos de leurs bobines pour vous rendre compte que nous sommes vraiment en présence d'un jeune groupe (Le guitariste tourne autour des 14 ans).

Et pourtant.
Ne jamais se fier aux apparences car ce groupe mes amis, va devenir grand et à mon avis n'a pas fini de faire parler de lui. Les raisons? Multiples, mais principalement le fait que les cinq protagonistes ont une maturité musicale assez exacerbée. Mais comment font-ils, sommes nous en droit de nous demander. Comment avoir ingurgité les Cannibal Corpse, les Six feet under et tout les autres groupes références en y mêlant des sonorités tout à fait modernes et sa griffe ? Tout d'abord, la pochette tout à fait en adéquation avec le contenu dont une intro assez "fête foraine clownesque façon Rob zombie". Puis d'un seul coup, "boum". Le mur de son déboule. Grosse production qui sert admirablement les compos. Et un premier titre certes court, mais qui annonce la couleur : rythmique d'enfer façon rouleau compresseur à la Bolthrower, hyper calibrée et métronomique. Ces guitares également, avec certes les riffs thrash assassins en fond de scène, mais aussi la "lead" qui parcourt bien tous les titres avec des sonorités modernes voire indus.
Puis, cette lourdeur. Car oui, nous ne sommes pas dans le speed ici, mais plutôt dans un death lourd, pesant et puissant. Grasse à cette basse qui est bien mise en avant et qui parfois , sur une simple note, emmène tout dans son sillon. "Bugging for mercy" restera leur premier titre et surement leur meilleure, avec une réelle puissance de feu assez rare pour un groupe de cette tranche d'age je le rappelle. Et les titres s'enchainent, lentement mais surement. Cette machine de guerre est lancée et ne s’arrête plus. Sorte de force tranquille.
L'autre point fort sera certainement le chant, avec un chanteur réellement death et une voix d'outre tombe, même si parfois il renoue un peu avec l'oxygène et des parties légèrement moins caverneuses (quoique).
Parfois le tempo s’accélère ("maculate conception"), parfois il alterne entre doom d'un coté et brusque montée en nervosité.
PUISSANT dans tous les domaines vous dis-je. C'est cela le plus bluffant. Car tout est ici parfait. Calibré et carré, des titres percutants et lourds, et une intelligence dans la façon de composer. A savoir allier la technique à l’intérêt de la mélodie. Certes, ce n'est pas du Stratovarius coté mélodies, mais pourtant, elle est sous-jacente ce qui permet de ne pas s’échapper en courant. Ce coté moderne et indus fera la différence et nous confortera dans notre idée que ces petits deviendront (vite) des grands.

Seul petit bémol, une petite linéarité dans les titres de façon globale. Car si tous les titres sont bons, parfaitement exécutés et qu'ils contiennent ici où là de bonnes trouvailles, sur la durée l'album se veut un petit peu trop compact. Donc vous ne perdrez jamais le fil conducteur je vous rassure.

Que dire devant un tel album? Du grand art, pour ma part j'ai été assez perplexe et conquis. Je me demande ce que serons vos analyses mais une chose est sure, il est impossible de ne pas au moins jeter un oeil/oreille sur leur album car nous tenons là ce que j'appellerai peut-être l'avenir du death metal. A découvrir d'urgence !



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
HACKNEYED - Burn after reaping

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
Le 16 juillet 2011 - black.roger a posté le commentaire :

Enorme sur album et énorme en live (vu en Slovénie l'été 2009), le groupe mérite largement un coup de coeur !


 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
GRAVEYARD FEST II [RIORGES - 42] > 31-08-2019
GRAVEYARD FEST II [42] 31-08-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours