CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DOPE STAR INC.
Ultrawired [ 2011 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 52.41 - Style : Cyber punk
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.dopestarsinc.com/ http://www.myspace.com/dopestarsinc
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 04 juillet 2011 - Chroniqueur : Matai
 

Dans la famille Electro Indus, nous avons Tamtrum ou encore Combichrist, mais il y a encore Dope Star Inc, qui à chaque sortie d'album, se fait une renommée de plus en plus forte. Les italiens ont d'ailleurs eu le privilège de pouvoir s'exporter en Russie, là où la musique industrielle est reine ! Et évidemment, il n'est pas étonnant de s'apercevoir que le combo est davantage réputé dans les pays de l'Est qu'en Europe de l'Ouest en particulier.

La France a tendance à adorer ou détester ce type de groupe...trop électronique pour certains, pas assez metal pour d'autres, bien dosé pour d'autres personnes, il est donc difficile de ravir les oreilles de chacun avec une formation telle que Dope Star Inc. Fondé en 2003 et déjà quatre albums à leur actif, les italiens ne chôment pas et sortent à raison d'un album tous les deux ans, un rythme quelque peu intensif, quand on sait que le trio ne se lasse pas des concerts et interventions scéniques !

Mais attachons nous désormais à ce nouvel opus, « Ultrawired », basé sur les pirates du net ! Dope Star Inc se la joue cyber punk/rock, et mélange habilement éléments punk, rock, metal mais aussi electro/indus... et c'est là où le bas blesse. Même si des titres tels que « Banksters » sont remplis de guitares et de chants crié saturé, un « Better Not to Joke » est très electro/indus, voire techno, peut en rebuter certains. Car Dope Star Inc en fait pour tous les goûts et ne se contentent pas du « que metal » ou que « electro/indus », mélangeant donc les styles et même les influences. On retrouve aussi quelques éléments gothiques dans certains morceaux.

En tout cas, le groupe exploite son concept jusqu'au bout, se prenant pour des pirates du net, voire des pirates de l'espace. Tout se concentre sur la face cachée de l'internet et de ses dérives, et voilà l'auditeur lancé dans la machine infernale. Une agressivité à la « Blacklout » révèle les moments les plus fatidiques des pirates, ces sons électroniques nous rappelant que nous sommes, non seulement dans le futur, mais surtout dans l'ordinateur piraté.

Toutefois, un « We Are the New Ones » montre la face plus posée, plus atmosphérique d'un Dope Star Inc en forme et prêt à nous proposer son côté obscur. Techno beats relativement « calme », claviers omniprésents et en tête d'affiche, riff et chant punky, ambiances sombres...on est relativement dedans, et ce pour quatre minutes.

Les italiens semblent d'ailleurs privilégier le format « quatre minutes », sans non plus aller dans la longueur. Manque de prise de risque ? Peut-être, en tout cas il est clair qu'on ne va pas plus loin que le traditionnel couplet/refrain/break etc, et qu'il aurait été intéressant de pousser le vice jusqu'au bout. Mais au final, avec quatorze titres, on finit par avoir de la longueur, car avec plus de cinquante minutes de musique électronique, nous avons largement notre compte.

Dope Star Inc ne se réinvente pas, et n'a plus rien à apprendre, malgré quelques failles, mais nous fait là un album auto produit aux petits oignons qu'il faut aimer. Peut-être un peu répétitif, et comme je le disais, en manque de prise de risque, il manque de force mais ravira sans doute tout amateur de musique électronique.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut