CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine FLESHGOD APOCALYPSE
Agony [ 2011 ]
CD (Durée : 48.25)
Style : Brutal Death Symphonique
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.nuclearblast.de
Contact groupe : http://www.fleshgodapocalypse.com/ http://www.myspace.com/fleshgodapocalypse
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 06 juillet 2011 - Chroniqueur : Ma2x
 

Fleshgod Apocalypse, un nom qui commence à sonner comme une évidence dans le milieu du Brutal Death.
Après un "Oracles" déboulonnant, et un Ep "Mafia" tout bonnement monumental, le combo italien revient en force en cette année 2011 avec leur deuxième Full-lenght intitulé "Agony".
Et en plus, Fleshgod Apocalypse revient en fanfare, chevauchant bravement le monstre allemand Nuclear Blast.

Visuellement, on est dans le carton plein, Fleshgod nous a habitué à de très belles pochettes, et la troisième ne fait pas exception. Seul le logo du groupe a changé, ce qui est un peu dommage, on passe du super logo travaillé à une typographie "word" aussi basique que celle de cette chronique. Un homme enchainé est représenté sur la pochette, et il semble avoir très peur de ce qui est lumineux et qui va lui tomber dessus.

Personnellement je n'ai pas eu si peur que ça, mais si j'excepte la petite introduction "Temptation", le brutal death symphonique de Fleshgod m'est bel et bien tombé dessus, et avec une puissance colossale.

L'EP "Mafia" distillait bien des influences orchestrales mais de manière très réduites. Dans ce nouvel opus, les orchestrations sont au même niveau que la batterie ou les guitares.
Nuclear Blast oblige, la production est en béton armé et je peux vous dire que lors d'une écoute au casque, ça distille de partout.

Le mieux dans tout ça, c'est que Fleshgod ne faiblit pas. On pourrait s'attendre à une accalmie après "The Hypocrisy", le deuxième titre. Hé bien "NON", Fleshgod Apocalypse nous balance de l'ultra-brutalité saupoudré au symphonique de la deuxième piste "The Hypocrisy" jusqu'à la neuvième "The Opression".
Il faut compter dans les temps fort, le break ultime de "The deceit", point culminant de l'opus selon moi.
Le chant clair façon "opéra" ne gâche pas grand chose, il apporte autant que dans "Mafia", puisque finalement, la seule accalmie musicale du groupe se trouve dans ce petit chant clair.

Tout les titres sont bons et il bien difficile de chroniquer ce genre d'album car je n'ai rien à redire.
Le concept des paroles semble assez important, tout les titres commencent par "The" et évoquant un action humaine peu charitable : "The Imposition, The Egoism, The Violation".

Les fans acquis avec "Oracles" vont peut-être me maudire parce que c'est trop "symphonique", mais franchement comment critiquer un tel opus qui mêle si bien brutalité extrême et puissance mélodique de nos jours ? Et bien personne, hormis eux.

Fleshgod Apocalypse déshabille Dimmu Borgir, Cradle of filth et Sceptic Flesh et leur colle une bonne fessée.
Si cette avalanche propose une drôle de sensation à la première écoute, les suivantes confirmeront le monstre que Fleshgod Apocalypse nous à envoyé ici.

Fleshgod Apocalypse signe certainement l'album qui va les propulser sur le devant de la scène. Album de l'année 2011 ? Ne crions pas victoire trop vite, mais c'est possible qu'à la fin de l'année, cet "Agony" nous reste en mémoire.
Allez, courez acheter cet album dès le 9 août 2011!





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
FLESHGOD APOCALYPSE - Oracles FLESHGOD APOCALYPSE - Labyrinth FLESHGOD APOCALYPSE - KING

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top