CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SOL NIGER
Condamné [ 2011 ]
(Durée : 23.53)
Style : Death'n'roll
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label :
Contact groupe : http://www.myspace.com/solnigerpau
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 12 juillet 2011 - Chroniqueur : GOHR
 

Prenant racine dans notre beau pays, SOL NIGER est une curieuse formation de Death’n’roll chanté dans la langue de Molière. Une sorte de mélange assez improbable entre MISANTHROPE, SLAYER et MOTORHEAD, des formations majeures mais pourtant difficilement conciliables.

Qu’à cela ne tienne, même si associer ces influences paraît surprenant sur papier, sur le Cd c’est avant tout un sentiment d’homogénéité qui vient saisir l’auditeur. Certes, c’est un ovni que nous avons face à nous, mais nous ne pouvons qu’être épatés par la façon dont le groupe fait à la fois preuve de simplicité, de prise de risque et surtout par la façon dont il combine efficacité et feeling mélodique. L’objectif de cet opus a indéniablement été de composer six titres directs et capables de transmettre un sentiment d’oppression, surenchéri par un chant parfaitement intelligible révélateur d’une misère humaine et sociale. La voix est d’ailleurs un élément très important de cet album, à la fois profonde et modulée. Imaginez que Johnny Davy de JOB FOR A COWBOY se mette soudainement à chanter en Français, le résultat pourrait être à peu près le même. Malgré la forte impression que nous fait ce « Condamné », quelques points noirs viennent se dresser. Bien que le groupe nous offre quelques plans techniques, certaines chansons sont un peu déconcertantes de simplicité comme « Libéré » qui certes, comporte un riff efficace, mais qui aurait mérité d’être décliné un peu plus. De même, le fait que le tempo soit toujours identique devient plombant à la longue. Il semble d’ailleurs que le groupe est conscient de ses défauts et notamment de sa linéarité, puisque le titre « Plus rien » propose des sonorités scandinaves et un pont acoustique. En fait, il manque tout simplement quelques chansons. Les six titres sont cohérents, mais il aurait fallu deux ou trois titres un peu plus rapides et barrés, pour donner un album abouti et vraiment digne d’intérêt. Beaucoup de points positifs, mais surtout le besoin de s’emparer de ses atouts et de les sublimer.

En conclusion, ce premier maxi de SOL NIGER n’est pas encore déterminant, mettant en relief autant les défauts que les qualités. Les cartes sont distribuées, dorénavant le groupe n’a plus qu’à redresser le tir, corriger ses imperfections et surtout assumer son Death’n’roll, style assez peu prégnant en Hexagone.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
SOL NIGER - Sol Niger

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top