last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine CHTHONIC - Takasago Army [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
(40.37) | Black Death Symphonique
Informations
INTERVIEW :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label http://www.spinefarm.fi/
Contact groupe http://www.chthonic.tw/ http://www.myspace.com/chthonictw
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 17 juillet 2011
Chroniqueur : Matai

C'est le retour des taïwanais de Chthonic, deux ans après le bon « Mirror of Retribution » et après plus de quinze ans de formation. En effet, même si le groupe n'est pas très connu en Europe, faute de publicité, il n'en demeure pas moins emblématique en Asie, où les combos sont de plus en plus nombreux à nous faire bouger.

Chthonic, c'est avant tout une des plus fortes valeurs en matière de Black Symphonique, avec Kadenzza au Japon, sans aucun doute les premiers à avoir franchi les limites, proposant une musique mythologique et historique où se mélangent rites et langues. Du taïwanais au mandarin en passant par l'anglais et le japonais, Chthonic n'hésite pas à unir les cultures au sein d'un black très métissé, où se croisent instruments traditionnels tels que le erhu (petit violon chinois).

D'un « Where the Ancestor's Souls Gathered » à un « Relentless Recurrence » en passant par « Seediq Bale », l'album révélateur aux multiples tueries, les dragons n'ont eu de cesse de proposer quelque chose de personnel, bien que peu ancré dans la culture locale. Souffrant parfois de quelques ressemblances avec Cradle of Filth, notamment la voix, aussi aigu et perçante que Dani, Chthonic, sur ce nouvel opus « Takasago Army », semble cette fois-ci s'extirper des ressemblances et influences, afin de nous concocter un album massif et agressif mélangeant mélodies et traditions.

Reprenant le nom d'une ville japonaise, le disque s'ouvre sur « The Island », titre instrumental aux instruments traditionnels prononcés, paradés de claviers sombres bien placés. Impériale, voici donc une introduction très typique de la région, presque proche de la BO de Mulan. Suit ensuite un « Legacy of the Seediq » très culturel, basé sur cette langue qu'est le seediq. Violent, lourd, et terriblement entraînant, voici en quelques mots ce qui caractérise la musique de Chthonic, sans oublier ces instruments typiques de la région, histoire de nous embarquer dans cet univers sino-taïwanais. D'entrée de jeu, on sent que le quintette se dirige davantage vers quelque chose de black/death symphonique, pour un mélange d'agressivité et de riffings/vocaux des plus intéressants. Un tour du côté de « Root Regeneration » montre une facette folk particulière, ainsi que le déjanté « Makahala ».

Chthonic fait encore plus fort avec cet album, car là où «Mirror of Retribution » nous laissait sur notre faim (manque de moments forts entre autre), ce « Takasago Army » nous en met plein les oreilles, notamment avec un « Takao » extrêmement puissant et lourd, où se mélangent de gros riffs destructeurs, des parties traditionnels/symphoniques, des growls et des cris, la basse bien maîtrisé de Doris, et surtout, un refrain fait pour inciter l'auditeur à chanter, facile à retenir. De même pour « Broken Jade », présenté en avant première il y a quelque temps, violent et sombre, toujours accompagné de claviers et d'instruments locaux.

Malgré tout, Chthonic semble se détourner de son black du départ pour quelque chose de plus personnel et métissé, rendant plus accessible ses refrains (« Takao » entre autres), tout en alourdissant ses compositions. Plus rendre dedans donc, même si les précédents albums étaient très agressifs, les titres phares ressortent sans grande difficuté, et nous voilà donc avec un opus terriblement efficace et puissant, comme on en entend peu en Asie.

Signé chez Spinefarm records une nouvelle fois, ce « Takasago Army » jouis d'une production énorme, permettant entre autre de magnifier son black death symphonique et de le rendre plus clair, plus efficace, plus naturel et mythologique. Un véritable tour de force pour Chthonic, qui continue à nous prouver qu'ils sont les maîtres du black symphonique asiatique.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
GRAVEYARD FEST II [RIORGES - 42] > 31-08-2019
GRAVEYARD FEST II [42] 31-08-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : VOICE OF RUIN (VERNISSAGE)
VOICE OF RUIN (VERNISSAGE) (HF)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours