CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DYING FETUS
History Repeats... [ 2011 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 22.01 - Style : Death metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.relapse.com/
Contact groupe : http://www.myspace.com/dyingfetus
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 18 juillet 2011 - Chroniqueur : Bakounine
 

Dying Fetus, dont la carrière a commencé en 1991 célèbre leur 20 ans de carrière avec un court Ep formé de six reprises et d’un inédit sobrement nommé « History Repeats… ». Il faut dire qu’en vingt ans de carrière, il s’est passé beaucoup de choses chez Dying Fetus, et la relative stabilité du line-up récent ne doit pas faire oublier les multiples problèmes qu’a rencontré le groupe, notamment lorsque John Gallagher s’était retrouvé seul après que tout ses musiciens l’ai lâché pour former Misery Index, de même qu’on ne peut que vanter la longévité du groupe et une certaine homogénéité dans sa discographie, marqué notamment par les excellents « Killing On Adrenaline » (1998), « Destroy The Opposition » (2000) sans oublier le petit dernier « Descend Into Depravity » (2009).
Dying Fetus s’attaque donc à l’art de la reprise, ce qui n’est pas quelque chose de nouveau chez les groupes de death. On pensera notamment au « Future of The Past » de Vader ou aux trois « Graveyard Classics » de Six Feet Under…

Mais ici, contrairement aux cas cités plus haut, Dying Fetus ne cherche clairement pas à surprendre par des reprises inattendues mais plutôt à rendre hommage à des groupes qui ont dû les inspirer en l’occurrence les groupes cultes que sont Napalm Death, Pestilence, Bolt Thrower et Cannibal Corpse ainsi que les moins connus Dehumanized et Broken Hope, majoritairement des morceaux du début des années 1990.
Les versions restent dans l’esprit et diffèrent relativement peu des originales, à part par leur production claire et puissante sonnant moderne ce qui pour moi est plutôt un bien. (Je vais me faire taper sur les doigts par une multitude de fans d’old school mais j’ai toujours eu du mal avec les productions de la majorité des albums de death antérieurs à 2000) ainsi que par les voix que ce soit le guttural ou le pig squal de Gallagher ou le growling puissant de Sean Beasley (Si ces dernières ressemblent beaucoup à l’original comme par exemple sur la reprise de « Goregog » de Broken Hope, c’est moins le cas pour celle d’« Unleashed Upon Mankind » de « Bolt Thrower » et encore plus sur « Twisted Truth » de Pestilence où les « Gruiiiii Gruiiiii » de Gallagher remplace le chant plus conventionnel de Patrick Mameli). Les solos sont bien exécutés et l’ensemble sonne franchement bien.
Pour ce qui est de la chanson originale de Dying Fetus « Rohypnol », et bien c’est presque une blague. Elle ne dure que 40 secondes : 30 secondes de mid-tempo avec du pig squeal puis 10 secondes d’accélération avec growling, bref quelque chose de tout à fait commun voir attendu, et qui bien qu’efficace ne casse pas des briques…

Au final, ce « History Repeats » s’avère un bon EP de reprises, mais sans surprise, ce qui le cantonnera à l’ordre d’un gadget destiné aux fans hardcore du groupe; même si je préfère certaines versions aux originales, on ne peut pas dire qu’elles en soient foncièrement différentes, et pour le deathster accompli qui possède sans doute déjà les Cds, cet EP n’aura pas grand intérêt. Bref, plus un objet commercial que quelque chose de véritablement intéressant d’un point de vue purement musical…





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DYING FETUS - Grotesque Impalement DYING FETUS - Reign supreme

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut