CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MYCIAA
Is Every Devil Mine ? [ 2011 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 28;20 - Style : Electro punk
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.myspace.com/myciaa
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 20 juillet 2011 - Chroniqueur : Bakounine
 

Myciaa est un groupe qui commence à se faire son petit nom dans la scène underground depuis leur premier opus « Twice-Told Stories » sorti en 2008. Preuve en est leurs tournées au Japon, au danemark et en allemagne, ou encore leur présence au Printemps de Bourges en tant que groupe révélation. Pourtant tout n’était clairement pas gagné au départ et ce n’est pas uniquement du fait d’être originaire de cette verdoyante contrée qu’est le Limousin, mais surtout à leur musique hybride electro-punk sonnant trop electro pour le punk de base (je dis ça sans aucune animosité, Bisous à tous mes amis à crêtes) et dont le chant hurlé avait de quoi décontenancer le fan classique d’electro. Après une compilation formée de diverses remix et reprises nommé « Ask Your Neighbours What They Thinks Of Electric Chair », il présente cette année leur deuxième album « Is Every devil Mine ? » produit par une association locale « Les Ténebres Records » toujours dans un emballage digipack soigné mais qui ne nous laissera malheureusement pas la possibilité de découvrir le contenu de leurs paroles. Cela n’aurait pourtant pas été un luxe car Myciaa crie. Myciaa hurle même la plupart du temps…

Si le groupe s’est trouvé un line-up live, le duo intégrant un deuxième guitariste, en studio ce n’est, semble-t-il pas encore le cas, la recette étant sensiblement la même que sur le premier opus, la batterie n’étant qu’électrique…
Pour une composition standard de Myciaa comme l’est la première « Will you regret ? », vous prenez une boite à rythme, une guitare qui joue un riff monobloc à la croche sur lequel la chanteuse hurle, vous rajoutez une voix d’homme sur le refrain, de temps en temps un ou deux sons electro samplés, comptez entre 1 et 2 minutes et vous avez votre compo. Enfin j’exagère largement : cet opus est quand même plus varié que ce que la première écoute laisse penser, avec une plus grande présence de chant clair notamment sur « (You only need) A Moment of Happiness » ou sur un « Your Superstar » où la voix et l’esprit me rappelle légèrement les Pixies . De nombreuse atmosphères se côtoient, du purement punk au rock’n’roll plus classique, voir au screamo avec parfois un coté joyeux, presque guilleret à la Uncommommenfrommars notamment sur « Your Worst Case Scenario » où l’on notera un guest de Burning Heads.
En tout cas, l’album fait clairement son effet avec des titres courts et extrêmement tranchants partant dans tous les sens, ce son très reconnaissable agressif et dérangeant sans être crasseux même s’il reste relativement court (moins d’une demi-heure). Cela dit je pense que c’est à peu prés la bonne longueur pour la musique du groupe, avec un son surpuissant qui nous fera hérisser les poils mais dont on pourrait peut-être faire une overdose à la longue…

Au final, un bon deuxième album de la part de Myciaa qui montre un groupe qui évolue sans dénaturer son style original et qui nous livre une galette plus que convaincante malgré le défaut de sa longueur. Pour ceux qui ne connaissent pas Myciaa, on ne pourra que les inciter à les écouter et à aller au-delà d’une première écoute qui pourra se révéler éprouvante pour le non averti…




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
MYCIAA - Twice-told Stones MYCIAA - De la Violence Ordinaire


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut