last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine SIGH - Scorn Defeat [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (nc) | Black metal
Informations Ré-édition spéciale 2-CD (Réalisations originales de 1990 à 1994)
INTERVIEW
Contact label http://www.deepsend.com/
Contact groupe http://www.myspace.com/sighjapan
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 06 août 2011
Chroniqueur : Bakounine

SIGH est sans doute le groupe de « metal extrême » japonais le plus connu. Leur « black metal thrashy » et complètement barré s’est imposé au monde comme une référence au fil de ses remarquables albums: « Hail Horror Hail » (1997), « Scenario IV : Dead Dreams » (1999), « Gallows Gallery » (2005) ou encore l’immense et décadent « Hangman’s Hymn » (2007). Le « Scenes From Hell » de 2010 étant peut-être un chouïa moins inspiré.
Mais SIGH est quand même un groupe qui a commencé quelque part, avant de devenir l’une des références du « black metal étrange ». Avant de se voir offrir les services d’une chanteuse-saxophoniste aux ailes d’ange, dont la seule présence en concert fait saliver les mâles des premiers rangs, SIGH a été un petit groupe japonais qui n’avait pas encore explosé. Et ils ont commencé, comme il se doit, par un premier album peu connu : « Scorn Defeat » sorti en 1993. Si comme moi avant cette chronique, vous ne le connaissez pas et bien « Deepsend Records » vous en donne l’occasion avec une réédition exceptionnelle en double-album, avec de multiples bonus : les deux premières demos et l’Ep ayant précédé l’album, les deux titres du split avec KAWIR l’ayant suivi, ainsi qu’un titre ayant figuré sur une compilation de metal asiatique et des covers de VENOM et MAYHEM.

À cette époque, le « black » produit par SIGH se rapproche pas mal des premières productions pseudo-black et notamment VENOM, les premiers BATHORY ou encore HELLHAMMER, et il ne possède pas encore les envolées psychédéliques et farfelues qui en feront sa renommée. Rien d’ailleurs ne peut vraiment le laisser deviner. Si on a déjà quelques passages pseudo-baroques avec l’introduction au clavecin sur « The Knell », ou encore le clavier planant d’un « Gundali », les claviers dans cet album sont plus progressifs que réellement expérimentaux. L’ensemble demeure un « black metal » assez classique avec des rythmiques « thrash » aussi classiques (« Ready for the Final War ») et des refrains assez facilement mémorisables : « Weakness Within ».
L’album en lui-même débutera par le titre « A Victory of Dakini » qui n’est pas vraiment passionnant voir même assez médiocre, surtout au niveau des solos. Et si on frôle parfois le ridicule, notamment avec cette fausse flûte sur « Taste Defeat », il s’agit malgré tout d’un assez bon album de black, même s’il demeure inférieur à ce qui arrivera après. Il est d’ailleurs relativement pénalisé par une organisation assez anarchique qui parait moins opportune sur cet album que sur les autres, qui sont eux, complètement expérimentaux dans leur essence.
Le deuxième Cd est plutôt hétérogène, avec des reprises correctes sans être passionnantes(« Black Metal », « Schizo », « The Seven gates of Hell » de VENOM et « Carnage » de MAYHEM). Et les premières démos, dont la production assez faible fait tâche pour moi, plaira peut-être à certains amateurs de « true black ». On pourra ainsi ressentir une certaine lassitude à l'écoute de ces anciennes versions. On notera dans les bons titres, « Suicidogenic » tiré du split avec KAWIR, ainsi que l’étrange et peut-être un peu trop long « The Zombie Terror », dont certains passages font penser à du NARGAROTH (période « Black Metal ist Krieg »), qui feront partie du deuxième album de SIGH « Infidel Art ».

Au final, nous avons là une bonne occasion d’écouter les premiers balbutiements d’un groupe qui deviendra immense. Cet album possède encore un certain nombre d’imperfections, mais déjà quelques touches d’un certain charme étrange qui ne demande qu’à croître. Cet album porte les germes de quelque chose de grand...



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
SIGH - Gallows Gallery SIGH - Hangman’s Hymn (musikalische Exequien) SIGH - Gallows gallery SIGH - In Somniphobia

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
NASTY [Notre Dame d'Oé - 37] > 12-07-2019
NASTY [37] 12-07-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Sophie
Sophie (29)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours