CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DENIAL FIEND
Horror Holocaust [ 2011 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 29.43 - Style : Death Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.ibexmoonrecords.com/
Contact groupe : https://www.facebook.com/denialfiendband   http://www.myspace.com/denialfiendband
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 19 août 2011 - Chroniqueur : Chart
 

DENIAL FIEND, un groupe venu de Floride et composé de différents musiciens tous appartenant à des formations connues. Encore un projet dont le but est surement de revenir aux sources ou de faire quelque chose de différent d’habitude. On y trouve Terry Butler (MASSACRE, DEATH, SIX FEET UNDER, OBITUARY) à la basse, Sam Williams (DOWN BY LAW, THE SPEARS) à la guitare, Blaine Cook (THE ACCUSED, THE FARTZ) au chant et Rob Rampy (DRI, THE SPEARS) à la batterie. Que du beau monde qui vient rempiler ici pour un deuxième album, « Horror Holocaust » après « They Rise » sorti en 2007.

On dira un mot rapide sur la production impeccable de cet album. C’est définitivement un élément qui constitue un plus. En effet, le statut de ces musiciens leur a permis de bénéficier d’un résultat absolument impeccable, moderne, puissant, digne des plus grands en quelque sorte.

Le style du groupe est marqué par le « thrash » et le « death » old school. Forcément, si l’on regarde le passé de ces musiciens, on était en droit de s’y attendre. Il n’y a que le chant de Blaine COOK qui produise un effet particulier. En effet, comment classer ce chant aigu qui n’appartient ni au « black », ni au « death », à une forme de « thrash » à la rigueur, au « hardcore », possible. C’est soit le point faible, soit le point fort du groupe. Il vous faudra certainement plusieurs écoutes pour vous y faire car le côté atypique de la chose est soit un atout, soit un défaut. Dans tous les cas, vous serez certainement surpris par cette voix qui, au final, ressort comme très agressive.

De cette demi-heure de « metal », on retient une très grande cohésion sur l’ensemble. Le groupe a trouvé sa voie et ne s’en écarte à aucun moment. Les riffs, servis par cette production, sonnent particulièrement bien. Dès « Corrupted Flesh » on est embarqué par le savoir faire de ces musiciens. Le tout sonne assez simple mais terriblement efficace. On trouve même quelques petits soli forts mélodieux même si la technique pour la technique est assez hors propos sur ce morceau. Ce sont surtout les mélodies et la puissance des riffs sur lesquelles nous devons nous concentrer. L’énergie est de mise sur la majorité des titres, « Stuck Pig/Bleeding Out », « After Party Massacre », « Flesh Coffin », « Hell Asylum » sont autant de morceaux fabriqués pour le mosh pit et ce, sans aucun complexe. On trouve bien une piste aux sonorités différentes « Dunsmoor ». Celle-ci fonctionne sur la basse et la batterie mais avec une lourdeur bien différente du reste de l’album. On tombe dans le registre de l’introduction ou du morceau destiné à créer une piste d’ambiance, plus qu’un titre à part entière. On apprécie tout de même cette aération sur ce disque déjà bien riche en énergie brute de décoffrage.

DENIAL FIEND intéressera les fans de « death » aux saveurs « thrash » sans pour autant combler une recherche de nouveauté pour les autres. Il y a bien cette voix atypique, mais le risque est que cela ne plaise pas du tout à certains. Il faut tout de même reconnaître que même DENIAL FIEND ne prend pas vraiment de risque, on sent un réel plaisir à se retrouver pour un nouveau disque et balancer de bons riffs bien accrocheurs.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DENIAL FIEND - They Rise

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut