CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DEUS OTIOSUS
Murderer [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 36.25 - Style : Death-métal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.fda-rekotz.com/gx/
Contact groupe : http://da-dk.facebook.com/deusotiosus.dk http://www.myspace.com/deusotiosus
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 27 août 2011 - Chroniqueur : GOHR
 

Que de violence, que de brutalité, que de haine ! C’est normal, me direz-vous, nous avons ici affaire à un groupe de « Death-métal », mais rarement votre serviteur a eu la sensation de se faire autant pulvériser les tympans ces derniers mois. Trêve de plaisanterie, abordons sans plus attendre ce nouveau DEUS OTIOSUS.

Amateurs de la scène new-school, vous pouvez d'ores et déjà changer de page, puisque la musique que nous délivre DEUS OTIOSUS s’adresse à un public grisonnant, ceux qui ont grandi avec SLAYER et vu apparaître MORBID ANGEL et MAYHEM. Ce « Murderer », dont le titre en dit gros sur l’inspiration du groupe, est un mélange de ce qu’il y a eu de plus brutal entre les années 80 et 90, en matière de musique extrême. Effectivement, la production est un peu plus léchée que ce qui sortait à l’époque, mais elle n’a rien à voir avec nos charmants groupes policés de « Deathcore ». Ici, les guitares sont baveuses, les petites imperfections sont présentes et c’est une belle dose de spontanéité qui marque cet album, tel un sceau. D’ailleurs, si nous cherchions un équivalent français à cette formation, il s’agirait sans hésiter de SVART CROWN, qui eux aussi, sont marqués par l’instinctivité et un son boueux. Bref, chez DEUS OTIOSUS, ça sent le soufre et le groupe réussit l’exploit de mettre la barre très haut dès le premier titre, sans ne jamais laisser retomber la pression. En huit chansons seulement, les Danois développent une musique très convaincante, où se rencontrent les passions les plus noires de l’âme humaine. Certes, la colère et la brutalité sont ce qui ressort d’avantage, mais une fois le disque achevé, un véritable sentiment de calme vient saisir l’auditeur, comme une sorte de contemplation qui viendrait après une expérience de la mort. « Murderer » est indéniablement un album qui possède une couleur, chose assez amusante quand on y pense, puisque la pochette est en noir et blanc, alors que pullulent des formations qui affichent des coloris chatoyants, mais dont la saveur est nulle. Technique, sans être démonstratif, le groupe est parfois un peu redondant, notamment au niveau de ses rythmiques « Black/punk », mais ce défaut est vite oublié lorsque le guitariste soliste délivre ses leads. Parfois très « Heavy-mélodique », il oriente à quelques reprises son jeu sur des shreds dissonants, mais dans tous les cas, c’est l’efficacité de son jeu que nous retenons.

En conclusion, je ne saurais que trop vous conseiller d’aller écouter ce DEUS OTIOSUS, qui représente typiquement le travail d’un groupe abouti. Certes, la volonté d’être old-school en rebutera plus d’un et pourrait presque faire réactionnaire, mais les partis pris sont tranchés et sans concession, les musiciens jouent bien et l’album ne connaît aucun temps mort. Que demander de plus ?





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DEUS OTIOSUS - Opposer

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut