CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine UNTIMELY DEMISE
City of steel [ 2011 ]
CD Album (Durée : 33.11)
Style : Thrash
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.sonicunyon.com
Contact groupe : http://www.myspace.com/untimelydemisemusic
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 11 septembre 2011 - Chroniqueur : borgir62
 

Après un premier EP répondant au nom de "Full Speed Metal" paru en 2009, les canadiens de UNTIMELY DEMISE sont de retour avec leur premier album, intitulé "City Of Steel". À l'issue de la première écoute, une impression émerge rapidement, à savoir que ces mecs ne peuvent pas être canadiens, c'est impossible. En effet, on retrouve dans ce "thrash" les ingrédients typiques des formations européennes, KREATOR en tête de liste.

Bien sûr, on est loin de la qualité des virtuoses en question, mais pour un premier CD, force est de constater que les canadiens regorgent de qualités et que si certaines semblent encore mal exploitées, elles sont nombreuses à être bien mises en avant. Les mélodies sont des plus tranchantes et les riffs diablement efficaces, notamment sur "Forget Of Belief". Néanmoins, l'impact des guitares est peut être un peu trop poussé, et les soli auraient même tendance à couper la bonne rythmique, de par leur trop grande durée, principalement sur "Hunting Evil". Pour autant, la grande richesse de cette formation est indénibalement l'utilisation des guitares, en raison notamment de la vitesse qu'elles instaurent.

Derrière ça, la batterie est quelque peu répétitive et n'a pas ce côté agressif que peuvent avoir les guitares. Certes, les passages les plus dynamiques de "Unmaker"; morceau qui emprunte par ailleurs quelques influences sonnant légèrement plus "heavy thrash" ; redorent son blason, mais on sent qu'il y en a encore sous les pédales, et que tout ça ne demande qu'à exploser. Quant au chant, il alterne entre le bon et le moins bon, notamment quand il est doublé sur "Virtue In Death". Pour autant, on lui reconnaîtra certaines ressemblances avec Mille Petrozza de KREATOR.

Enfin, saluons la production qui se veut relativement traditionnelle, à savoir pas de surproduction, elle reste entachée de ces défauts qui font le charme des petites productions et qui généralement ne vous déçoit pas en concert. Une nouvelle fois, ce groupe démontrera probablement de plus grandes qualités en live, principalement sur "Unmaker" qui est à mon sens le titre le plus complet de cet opus.

UNTIMELY DEMISE nous offre donc ici une bonne première production, s'efforçant de ne pas sonner comme les superproductions américaines. Attention néanmoins à ne pas trop forcer sur la ressemblance avec les formations allemandes.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top