CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine EREBUS ENTHRONED
Night's black angel [ 2011 ]
CD Album (Durée : 39.45)
Style : Black Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.seancerecords.com/
Contact groupe : http://www.seancerecords.com/erebusenthroned/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 20 septembre 2011 - Chroniqueur : Valentheris
 

Prenant de plus en plus de notoriété depuis les années 1990, grâce aux excellents BESTIAL WARLUST, GOSPEL OF THE HORNS, DESTRÖYER 666, SPEAR OF LONGINUS... la scène "Metal Extrême australienne" demeure aujourd'hui comme étant l'une des plus intéressante, de part sa personnalité et son lot de formations incontournables pour tout amateur de "Black Metal" qui se respecte.
C'est en 2006 que se forme l'un de ses derniers rejeton de talent, officiant sous le patronyme d'EREBUS ENTHRONED, ce quatuor ne perd pas de temps pour faire ses preuves au travers d'une première démo de bonne qualité (2007), d'un split prometteur (2009) et d'une série de concerts disposant de très bons retours. C'est donc tout naturellement que les personnes côtoyant les faits d'armes du groupe avec plaisir attendaient impatiemment ce premier opus sortant le dernier trimestre 2011 par le biais de "Seance Records".

Officiant dans un style martial délivrant quelque passages épiques à l'image de leurs compatriotes australiens, EREBUS ENTHRONED ne s'évertue pas cependant à pondre une musique plagiaire de leurs aînés qui aurait abouti à du sous-DESTRÖYER 666, mais au contraire, n'hésite pas à ajouter à son art de base australienne une noirceur typée scandinave, mais tout de même loin de la veine très suédoise que les très bons CORVUS avaient adopté début 2011. "Enthroning The Harbringer Of Death" plonge immédiatement l'auditeur en terrain connu, les riffs de Decay développant ce côté à la fois entraînant et impitoyable, soutenus par le jeu de fûts de Versipelis aux rythmes variés, alternant passages soutenus mais efficaces, avec des passages blastés n'officiant jamais dans le bêtement bourrin, toujours mesurés à la (presque) perfection.
Très vite, la première impression que pourra laisser ce premier opus est celle d'un album bon mais pas vraiment indispensable. Et pourtant, au fur et à mesure de son assimilation, la musique du quatuor, à défaut d'offrir du renouveau au genre, fera preuve d'une maturité certaine et d'un vrai talent musical de la part de chaque membre.

Un peu à l'image du très bon "Zealotry In Death", au rythme passant avec habileté et facilité d'un down tempo écrasant à un mid-tempo très prenant, où le côté efficace mais soutenu de la batterie prend tout son sens, ou du jouissif "Nil (Solve Non Coagula)", apportant un aspect "Thrash" à l'œuvre. Le groupe prouve qu'il sait offrir un bon lot de titres variés, mais conservant impeccablement cette ligne directrice impalpable pourtant si puissante et omniprésente, ne perdant jamais de son efficacité atmosphérique ou rythmique, même lors des moments les plus lents tels que sur "Horns Of Severity". Ces semi interludes ("Temple of Dispersion" étant le deuxième) servant d'une fort bonne manière à garder une certaine maîtrise de l'ambiance, tout en permettant aux titres suivants de reprendre l'assaut encore plus fortement, la production étant par ailleurs adéquate.

EREBUS ENTHRONED signe ainsi en 2011 un premier opus de qualité et même, osons le dire, de la qualité que l'on était en droit d'attendre au vu de leurs débuts. Rien de nouveau sous le soleil, mais "Night's Black Angel" est typiquement le genre de premier album qui se savoure en attendant le prochain, car symbolisant même le potentiel dont une jeune formation ambitieuse dispose et qui, s'ils s'engagent dans la bonne voix, sont promis à un bel avenir.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
EREBUS ENTHRONED - Temple Under Hell

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top