last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine THE BODY & BRAVEYOUNG - Nothing passes [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (35.36) | Doom/Drone
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.atalossrecordings.com/
Contact groupe http://www.facebook.com/search.php?q=the%20body%20%26%20braveyoung&type=all&init=srp
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 22 septembre 2011
Chroniqueur : Dyonisos

Les collaborations entre groupes deviennent de plus en plus fréquentes. Il y a par exemple MISERERE LUMINIS, formé de GRIS, duo de « Black ambiant » et de SOMBRES FORETS, one-man band spécialisé dans le « Black atmosphérique ». On peut également citer FLINT GLASS et POLARLICHT 4.1 / TRANSISTOR, deux projets solos également experts dans le genre « industriel » et « expérimental ». Cette fois, nous avons droit à une collaboration entre THE BODY, duo américain officiant dans le « doom atmosphérique » ainsi que BRAVEYOUNG, américain également, officiant dans le « drone ». Ces deux jeunes groupes n’ont qu’un album chacun à leur actif en ce moment, «We Are Lonely Animals» par BRAVEYOUNG et All the Waters of the Earth Shall Turn to Blood» par THE BODY. Reste donc ce que donne ce mélange de « Doom/Drone » que nous offre « Nothing Passes ».

Le premier titre, « Song One », nous laisse clairement voir l’inspiration principale de leur musique. Ce n’est autre que le duo le plus mystérieux et le plus atypique des États-Unis soient SUNN O))). Heureusement, nous n’avons pas affaire à un clone de ce groupe, car on y note quelques différences, ou du moins, quelques ajouts. Dans la majorité des groupes « drone extrême », dont SUNN O))) fait parti, il est impossible d’y noter quelques structures, alors autant oublier la mélodie. Néanmoins, « Nothing Passes » se trouve à posséder quelques mélodies, simples, mais tout de même quelques mélodies. En somme, nous ne sommes pas laissés à nous même dans une atmosphère complètement vide de structure, mais saturés au maximum de bruits en tout genre et de guitare inaudible. C’est notamment le xylophone qui s’occupe du rôle mélodique («Song 2» et «Nothing Passes»). Le premier titre, ayant pour but d’introduire les ambiances de cet album, se retrouve à être court, sans mélodie. Bref, c’est sans doute dans ce titre que l’influence de SUNN O))) se fait ressentir le plus. Peut-être même un peu trop. Il est également possible d’y entendre des chœurs, sans doute joué au clavier. Le xylophone et les chœurs forment un bon point d’accent auditif, de plus ils rajoutent énormément à l’ambiance lugubre que dégagent les titres.

Néanmoins, on a du mal à cerner certains titres, tout particulièrement le dernier, « The Vision ». Guitare acoustique et chant féminin se font entendre. Toutefois, on y entend toujours cette nappe sonore immonde, grandissant de plus en plus au fil des morceaux. Enfin, l’idée n’est peut-être pas mauvaise, mais le côté « country » que dégage la pièce est vraiment présent. Ce qui peut rebuter plusieurs auditeurs.

Le chant, quant à lui, se trouve à être absent dans deux des quatre titres. « The Vision », comporte une voix féminine, tandis que « Song 2 » se retrouve a posséder une voix masculine criée au loin, difficilement perceptible. De plus, elle n’est présente que pour environ deux minutes sur les quinze qui forment le titre. Bref, l’élément vocal n’est certainement pas celui qu’ont voulu mettre en valeur THE BODY & BRAVEYOUNG.

Pour conclure, nous sommes en face d’un album « Drone/Doom » ayant pour principale influence SUNN O))) par le timbre des guitares ainsi que par l’allure en général des pièces. Néanmoins, « Nothing Passes » possède son lot de mélodie originale. Bien que cet album ne soit pas exceptionnel et un tantinet trop court, il est fortement recommandé pour tout amateur de « Doom » ou de « Drone » à caractère suffocant et lugubre.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SYLAK OPEN AIR [St-Maurice-de-Gourdans - 01] > 02-08-2019
SYLAK OPEN AIR [01] 02-08-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : FOLSOM
FOLSOM (34)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours