CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine CADAVEROUS CONDITION
Burn brightly alone [ 2011 ]
CD Album (Durée : 51.22)
Style : Folk Death
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label :
Contact groupe : http://www.cadaverouscondition.com http://www.myspace.com/cadaverouscondition
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 15 octobre 2011 - Chroniqueur : Ma2x
 

CADAVEROUS CONDITION est peut-être un nom qui ne vous dit rien. Mais, derrière ce nom se cache un groupe autrichien, formé en 1990, dont c'est ici le septième album studio.
"Burn brightly alone" est auto-produit, et c'est une première pour le groupe. En effet, le combo de Graz, avait pour habitude de virevolter entre plusieurs petits labels, et ce, entre chaque sortie.
CADAVEROUS CONDITION est également un groupe qui ne semble pas vraiment connaître le succès. Peu de détails sur les anciennes productions, et des notes ou chroniques plutôt moyennes.

D'abord intrigué par l'étiquette "folk death", puis par la pochette, simple et peu courante, j'ai, à force d'écoutes, cerné le style de musique proposé par CADAVEROUS CONDITION.
On a bien un "death", lourd et gras (plutôt mid-tempo dans l'ensemble), et quelques rythmiques "folk" (exemple, les contretemps de "Driftwood")... Enfin, ceci concerne les deux premiers titres.
Le troisième titre ("We knew they were coming") déboule avec piano, guitare sèche, basse et growls (qui soulignent que c'est toujours le même groupe)!

Surprenant à plus d'un titre, CADAVEROUS CONDITION le restera, alternant "death" lourd et passages émotifs.
Mélange atypique comme le témoigne "We both go down together", digne d'une belle chanson "folk", avec des growls ceci dit.
Le terme "folk" ne rappelent pas des thèmes folkloriques, mais la chanson folk (certains passages, comme dans "Wiclow nightfall", rappelant même un Bob Dylan).

CADAVEROUS CONDITION n'est pas un Ovni, comme pourrait l'être un DIABLO SWING ORECHESTRA ou un FANTOMAS, car ce qu'il propose n'est pas barré ou étrange, c'est simplement un mélange de brutalité et d'émotion.
Des titres simples, court et bien construits, qu'ils soient orientés "death" ou "folk".

Pour ce qui est d'un album auto-produit, on ne peut pas dire que la qualité de production soit médiocre. On sent une véritable puissance dans la production.
Les titres clairs sont mixés de façon cristalline, alors que les titres lourds sont mixés en mettant l'accent sur la grosse et grasse distorsion (que ne renierait pas certains groupes de "Doom/death") des guitares électriques.

Sans aller dans la mélodie pompeuse à outrance, ou dégoulinant de notes, CADAVEROUS CONDITION arrive à émouvoir l'auditeur.
En axant cet album sur une simplicité apparente, on se retrouve finalement comme hypnotisé par les accords.
L'artwork étant complètement en accord avec les ambiances, on se plait à imaginer la plage dévastée, mais conservant une certaine beauté, représentée sur la pochette.

Intense, beau, agressif, triste, CADAVEROUS CONDITION tient surement l'album qui fera d'eux un groupe sur qui compter, et qui, je l'espère, les fera sortir de leur anonymat forcé.
Une très bonne sortie de l'année.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR