CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DRAGONLAND
Under The Grey Banner [ 2011 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 55.55 - Style : Symphonic Power Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.afm-records.de
Contact groupe : http://www.dragonland.se http://www.myspace.com/dragonland
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 21 octobre 2011 - Chroniqueur : AVALON
 

Formé en 1999, les suédois de DRAGONLAND remettent enfin le couvert heavy après un album datant de 2006. Voici donc le nouveau venu sous la bannière grise : "Under The Grey Banner", avec un nouveau label AFM et de nouveaux membres, comme le batteur Morten Løwe Sørensen (THE CLEANSING, ex-PANZERCHRIST, etc...), l'ancien batteur Jesse Lindskog abandonne ses baguettes donc au profit...de la guitare !

Que dire de ce cinquième tant attendu par les fans ? Et bien, rien de très changeant, sinon que le groupe assure et apprend au fil des années. Nous restons dans un "heavy metal" très traditionnel, entre symphonique et épique, entre power et orchestral. Parfois speed, parfois plus lent, le groupe use de toutes les cordes pour vous tenir en halène. Le chant clair parfois haut perché de Jonas Heidgert (qui a fait également son stage au rayon batterie auparavant) est juste, mais un peu trop conventionnel, pour ne pas dire "déjà entendu 100000 fois". Et quand c'est très aigu, c'est plutôt repoussant.
Les parties sont heureusement assez variées, pour ne pas sombrer dans l'ennuyeux, mais le groupe pourrait faire encore mieux coté symphonique. Les solos de guitares sont excellents, la batterie martèle sans cesse, assez impressionnant. Petit carton rouge coté production, qui n'est pas du tout à l'avantage d'un groupe puissant et épique. Le son du synthé sonne faux voir plat, c'est le seul instrument qui ne m'ait pas totalement convaincu, et quand un groupe repose sur cet élément, c'est dommage.
Étrangement, c'est dans les compos les plus lentes que les mélodies sont plus supportable et mémorisables, le groupe devrait sans doute proposer plus d'alternance encore avec des rythmes moins élevées, voir plus "folk". Un peu de changements, diable ! Le chant féminin sur "Lady of Goldenwood" est excellent et l'apparition d'un autre chant fait du bien. Oui, cela reste un bon album. Le souci est que des groupes du même style ont fait cela des dizaines de fois, et je ne vois absolument pas ce que cela apporte au paysage musical metal. RHAPSODY sont bien meilleurs dans les orchestrations et ambiances par exemple. Il faudrait arriver à se surpasser et prendre quelques risques, non pas dans des sonorités modernes, mais dans un mélange encore plus varié et osé coté ambiances, avec plus de combats épiques, plus de médiéval, plus de folk, plus de symphonique, pour enfin, sortir de ce heavy archi classique. À suivre...





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DRAGONLAND - Astronomy

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut