CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ANGUERE
Anguere [ 2011 ]
MCD/EP (Durée : 25.20)
Style : Death/hardcore
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.myspace.com/anguere
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 31 octobre 2011 - Chroniqueur : GOHR
 

« Un crâne orné de nervures dessinant des formes cabalistiques, une police d’écriture dégoûtante et ce vert fluorescent… un régal, on dirait bien un Cd de brutal-death ». Voilà grosso modo ce que s’est dit votre serviteur lorsqu’il a reçu l’ep 6 titres de ANGUERE, hélas la déception a été grande.

Après une introduction surprenante au didgeridoo (je ne sais pas si vous avez remarqué, mais les groupes de Métal aiment bien en mettre sur les outros d’albums et non pas sur les introductions), le tout retombe très vite. La production est dans l’ensemble assez faible et pour résumer simplement l’étendue des dégâts, nous retiendrons deux soucis majeurs. D’une part, nous n’entendons que la basse qui, soit dit en passant, est assez mal enregistrée et d’autre part, les guitares sont beaucoup trop fluettes et deviennent à la longue agaçantes. Contrairement à ce que la pochette nous laissait supposer il ne s’agit pas vraiment de "Brutal-Death" mais plutôt d’un "Thrash-Death old-school", ce qui est un style que nous respectons mille fois, seulement le souci est que celui qu'offre ANGUERE est de très mauvaise facture. Les compositions tournent en rond, les riffs sont simplistes à en mourir et surtout le chant est terriblement irritant, une sorte de voix "Hardcore" qui ne colle pas vraiment avec le style mais qui passerait mieux chez MADBALL. À noter que la dimension Hardcore est parfois très prégnante sur certains titres comme « Assassinos Engravatados », où s’enchaînent des mosh part pitoyables, autant du point de vue rythmique que de l’intensité dégagée. ANGUERE aurait sans aucun doute été très bien en 1989, en première partie d’un SEPULTURA, mais sortir cet ep en 2011 est un suicide artistique. Que cela est navrant d’avoir un objet à la fois si neuf et si obsolète entre nos mains ! Bref, les ving-cinq minutes en compagnie du groupe sont à la limite du supportable et nous ne pouvons que vivement conseiller à la formation de se ressaisir, de s’ouvrir un minimum au métal plus moderne et d’aller de l’avant à travers ses futures compositions. Attention, nous ne disons pas que tous les plans de ANGUERE sont mauvais, mais systématiquement, les bons passages sont souillés par d’autres.

En conclusion, à moins que votre passion soit les formations de "Thrash-death" brésilien, je ne saurais vous conseiller d’écouter cet EP d'ANGUERE, extrêmement décevant. Souhaitons au groupe un avenir plus brillant à travers des explorations musicales plus riches.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR