CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DECAYING
Devastate [ 2011 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 54.29 - Style : Death
Informations :
Interview :
Contact label : http://hellthrasher-distribution6.home.pl
Contact groupe : https://www.facebook.com/Decayingofficial http://www.myspace.com/decayingofficial
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 03 novembre 2011 - Chroniqueur : Chart
 

DECAYING arrive tout droit de Finlande. Si le groupe s’est formé en 2010, il n’a pas perdu de temps. On compté déjà 2 démos et ce premier album « Devastate » sorti cette année. On se doute que le groupe a repris ses démos afin de les transformer en un album mais tout de même, le délai a été très court. A signaler aussi que DECAYING a dans le même laps de temps changé de batteur et de guitariste. Tout va vraiment très vite pour ces jeunes musiciens.

Quoi de neuf au pays des 1 000 lacs ? Et bien, pas grand-chose dans le milieu du "death metal". DECAYING arrive avec un CD de death metal qui, dans les années 90, les auraient certainement rapprochés de groupes tels qu'ENTOMBED et consorts. On retrouve le même style de production assez rétro. Les guitares sonnent assez crades, la batterie est sèche avec assez peu d’effets. La basse reste assez présente avec un son bien lourd et bien distordu. Ce style de production a pourtant fait son temps dans le "death". Certes le "black metal" aime encore nous proposer des albums produits avec très peu de moyen, mais la démarche n’est pas la même. Malgré le soutien d’un label, l’ensemble reste un peu faible.

DECAYING nous propose à l’écoute 6 morceaux dont certains sont excessivement longs, « The Aftermath » avec ses 11 minutes 44, « Annihilation » et ses 15 minutes et «…To Decay », qui dépasse la douzaine de minutes. Il est rare de trouver des choses aussi longues dans le "death", c’est plutôt un aspect que l’on retrouve dans le "doom". On ne juge pas un morceau à sa durée, mais à l’écoute de « Annihilation », on se dit que certains riffs auraient largement pu être passés à la trappe et le tout recentré sur un peu plus d’efficacité. Certes, il y en a tout de même un peu mais sur la longueur, on a tendance à vouloir passer à autre chose pour voir ce qui se passe ensuite. Pas facile de tenir aussi longtemps sur un morceau mid-tempo. Surtout que le reste n’est pas forcément convaincant. Même avec « New Order », on sent que DECAYING rate à peu de choses près le coche. Il y a de très bonnes idées d’arrangements et une technique assez convaincante mais encore une fois, on aimerait en entendre un peu plus, quelque chose de plus marquant. Là, c’est un peu trop réchauffé pour que l’on s’y plonge avec délectation. En conclusion de cet album, il y a bien « …To Decay » qui essaie de recentrer un peu plus le propos mais les trop nombreux changements de riffs nous empêchent de voir clair dans les intentions de ce groupe.

Aller vite n’est pas forcément aller bien. En même temps, ne rien faire est encore plus absurde lorsque l’on est musicien. Ce que DECAYING a à nous proposer n’est pas totalement dénué d’intérêt, loin de là, mais il manque encore de maturité dans cet album pour être réellement convaincant.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DECAYING - Encirlement

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut