CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DEATH
Individual Thought Patterns [ 2011 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 40.19 + 51.00 - Style : Death metal
Informations :Ré-édition (originellement 1993) deluxe remasterisée (double Cd avec bonus live)
Interview :
Contact label : http://www.relapse.com/
Contact groupe : http://www.emptywords.org/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 13 novembre 2011 - Chroniqueur : Bakounine
 

Tiens, mais que voilà ! Une réédition double-cd de "Individual Thought Patterns" de DEATH, chic...
Voilà grossièrement quelle fût ma réaction lorsque je découvris le petit cadeau que nous faisait "Relapse" en cette fin d'année 2011, aprés celui d' « Human » ( chroniqué par Ma2x) pour commémorer les dix ans de la mort de Chuck Shuldiner, son glorieux fondateur. Tout d'abord parce que "Individual Thought Patterns" est l'album de DEATH que je connais le mieux, le premier que j'ai écouté et celui qui m'a fait découvrir le groupe et ensuite, parce qu'il reste sans doute encore aujourd'hui mon préféré.

Mais, me diriez-vous, il y a un Cd bonus sur cet album, que contient-il ? Et bien, un inédit «  Live in Germany, April 13, 1993 », ainsi qu'un titre bonus issu des prises de studio, nous y reviendrons. Le livret est modifié avec pleins d'infos et de témoignages (notamment de Gene Hoglan et de Steve Di Gorgio).


Mais peut-être ne savez-vous pas qui est DEATH ?
Si c'est le cas, alors vous êtes priés instamment de quitter tout de suite cette chronique, de quitter ensuite ce webzine, puis de déconnecter Internet, d'arrêter l'ordinateur, de le débrancher (développement durable oblige) et de faire tout de suite un séminaire de remise à niveau sur l'histoire du metal (je déconne).
Non, pour faire vite, DEATH, c'est un peu les dieux du "death metal", l'un des groupes mythiques l'ayant presque inventé (je sais que certains citeront POSSESSED d'abord, mais bon...), lui ayant donné ses plus belles lettres de noblesse (avec MORBID ANGEL, notamment...) et ayant accompagné l'évolution du style, de plus en plus technique au fur et à mesure des albums. Groupe mené par un seul homme et unique membre permanent du groupe : Chuck Shuldiner.


« Individual Thought Patterns » aura une place centrale dans l'histoire du groupe, sorti deux ans aprés un album référence absolu, « Human », qui avait vu Chuck Shuldiner accompagné du mythique bassiste Steve DiGiorgio, de Paul Masvidal et Sean Reinert de CYNIC, repousser les limites de ce qui avait déjà été fait en matière de violence et de technique au sein du "death metal". Deux ans après, DEATH sortira cet album qui sera peut-être encore plus haut, avec ce qui restera, selon moi, le meilleur line-up que Chuck Shuldiner ait jamais eu avec lui: encore Steve DiGiorgio à la basse, l'énorme Gene Hoglan (ex-DARK ANGEL, aujourd'hui chez FEAR FACTORY) derrière les fûts et enfin Andy LaRocque (KING DIAMOND) à la guitare, amenant une dimension plus "heavy" et plus "mélodique" à l'album, même si les compositions sont le fait de Chuck uniquement.


L'album sera dans la continuité, aussi mythique que son prédécesseur avec des titres comme « Overactive Imagination », « Jealousy », ou encore « The Philosopher ». Il est d'un point de vue technique encore meilleur et surtout le côté "heavy" est bien plus mis en avant, annonçant les prémisces de ce que Chuck fera plus tard avec « The Sound of Perseverance » et surtout, avec son deuxième projet «Control Denied» .


Les compositions ont subi un re-mastering bien léché, soulignant une petite touche de batterie par ci, un arpège de DiGiorgio par là, ce qui amène une certaine pêche supplémentaire aux compositions sans les dénaturer et surtout, on aura toujours autant de plaisir à headbanguer sur les quarante minutes quasi-parfaites de cet album. Du déchaînement rythmique d'un « Overactive Imagination » au riffing précis d'un « In Human Form », celui plus complexe d'un « Jealousy », sur un « Trapped in A Corner » et ses superbes soli (notamment celui de LaRocque) et son introduction typique. Le riffing surpuissant bien que plus basique d'un « Mentally Blind », « Destiny » et son intro tout en douceur, ou encore celle mythique et toute en arpège de « The Philosopher » avec les petites fanfreluches de cymbales posées par l'excellent Gene Hoglan.
Bref, un must, mais que ceux qui possèdent l'album dans sa version originale connaissent déjà.


Mais intéressons-nous maintenant au Cd2 et à son concert en Allemagne du 13 Avril 1993. Mes recherches m'informent qu'il eut lieu à l'Hyde Park d'Osnabrück en Basse-Saxe, ce qui n'est pas précisé dans le livret. Par contre, le line-up, lui, est précisé et c'est le même que sur l'album, à l'exception du poste de second guitariste qui n'est tenu ni par LaRocque, ni par Ralph Santolla (qui fit la tournée aux USA) mais par Craig Locicero (du groupe de la Bay Area « Forbidden » et qui m'était totalement inconnu jusqu'à maintenant).
Le concert eut lieu avant la sortie de l'album (en Juin) mais pourtant il fut mis à l'honneur avec pas moins de Trois titres joués (« Overactive Imagination », « In Human Form » et « Trapped in A Corner » ), ce qui paraît relativement étonnant mais prouve sans doute combien Chuck était fier de l'album. Trois titres également pour « Human » (« Suicide Machine », « Flattering of Emotions » et « Lack of Comprehension »). Et tous les autres albums sont représentés ( « Living Monstrosity » et « Withing the Mind » pour « Spiritual Healing », le titre éponyme pour « Leprosy » et « Zombie Ritual » de « Scream Bloody Gore » pour conclure). Le son n'est pas mauvais, et les musiciens assurent (même si les solos de Locicero ne valent pas ceux de Larocque, notamment sur « Trapped in a Corner »), la communication n'est par contre pas monumentale. Bref, un très bon concert de DEATH, mais pas forcément essentiel pour ceux en possédant déjà un.


Enfin, le titre bonus est une prise studio de ce qui aurait pu être une piste bonus de l'album si elle avait été terminée, en l'occurence une reprise de « The Exorcist » de POSSESSED, avec Gene Hoglan à la guitare. Le riff reste grandiose et le son est meilleur que sur la version originale, mais il manque la voix...


Bref, cette ré-édition est une excellent opportunité d'acquérir cet album si vous ne le possédez pas. Pour les autres, elle n'aura pas forcément un immense intérêt. Mais le statut de l'album demeure, faisant tomber d'elle-même la note, pourtant pas de coup de coeur, au vu de l'àge de l'album (pour être cohérent avec ce qu'avait fait Ma2x).





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DEATH - Human DEATH - Vivus!

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut