CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine AXIS OF PERDITION
Deleted scenes from the transition hospital [ 2005 ]
(Durée : 55.00)
Style : black indus
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.auralmusic.com
Contact groupe :
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 03 mai 2005 - Chroniqueur : SEED OF PERVERSION
 

Axis of Perdition est un groupe de black indus en provenance du Royaume Uni. Ce « Deleted scenes … » est leur second album, cependant il a été précédé par un mcd dont le thème se déroule dans le « Transition Hospital ». C’est ce même lieu qui a été choisi pour la thématique de cet album. Les deux pochettes sont d’ailleurs sensiblement dans les mêmes tons.
Cet album d’Axis of perdition est composé de morceaux plutôt longs dépassant généralement les 8 minutes, séparés par des plages ambiant/indus/noise aidant à l’immersion dans le monde ténébreux d’Axis of Perdition. Ce monde ténébreux est rendu presque palpable par tous les effets utilisés dans cette œuvre. Les riffs de guitare sont dissonants et désarticulés à souhait, tels des pantins sans vie animés par un esprit malveillant. Ces riffs de guitares peuvent parfois faire penser à Dodheimsgard et leur album « 666 International » avec un son beaucoup plus saturé et crade. La batterie suit les déambulations de la guitare comme son ombre. Les changements de rythmes sont incessants et très déroutants, à la limite du tourment sonore.

L’esprit malveillant dont il était question quelques lignes plus haut est celui de Brook Johnson dont les vocaux sont des plus déments et malsains, alternant entre les cris désespérés et en plein déséquilibre mental, les grondements menaçants et les passages narrés inquiétants. Pour compléter l’horreur de la scène dans laquelle se déroule l’album, les morceaux sont noyés dans des plages ambiant poisseuses, suintantes de dégoût et de bruit dérangeants en tout genre. Ces parties font d’ailleurs énormément penser à l’univers du jeu vidéo Silent Hill (connu pour être un des plus effrayant).
Cet album s’apparente donc à une visite dans un endroit inquiétant et plongé dans les ténèbres où chaque pièce regorge de détails répugnants et de personnages maléfiques.

Au milieu de cette progression dans l’horreur, on trouve bizarrement un petit halo de lumière, où débute un air de piano, rapidement rejoint par une guitare jazzy, cet interlude rassurant n’est en réalité que la porte d’accès au reste de cette œuvre qui continue de s’enfoncer dans la pénombre. Vous l’aurez donc compris, ce « Deleted Scenes… » s’adresse aux amateurs d’ambiances horrifiques et sombres. Le seul défaut de cet album réside dans sa complexité qui peut rebuter aux premières écoutes, mais une fois les différents morceaux assimilés, les portes du Transition Hospital vous seront grandes ouvertes et se feront un malin plaisir de pervertir votre âme.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR