CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DEVASTATOR
Conjuring evil [ 2011 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
K7 tape - Durée : 47.43 - Style : Black Thrash
Informations :Ré-édition tape de l'album du même nom.
Interview :
Contact label : http://www.war-productions.org/
Contact groupe : http://www.myspace.com/blackritualmetal
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 26 novembre 2011 - Chroniqueur : Ma2x
 

DEVASTATOR, de son charmant patronyme est un groupe américain, qui officie dans un "black" raw, thrashy, rock'n'roll et mélodique.
Déjà six albums pour le combo de Floride, ce n'est pas rien, et d'ailleurs c'est dans le sujet, puisque c'est ici une réédition en format tape de leur quatrième album : "Conjuring evil". Sachez aussi que le groupe a produit un split avec AMPÜTATOR, groupe bien côté de l'underground.

Ambiance flammes et enfer sur cet album, par le bien d'incantations diverses, d'interludes et de quelques notes de piano par moment.
On a aussi des petites interludes type anciens films des années cinquante, qui font beaucoup penser aux samples du "Into the infernal regions of ancient cult " d'INQUISITION.

Sinon, on est effectivement dans un "Thrash Black" bien basique, avec une production peu puissante, mais pas si sale que ça.
On entend bien les différents instruments, avec une sonorités assez précise, même si la batterie par exemple, manque un peu de sauce. C'est loin d'être dramatique, étant donné que le batteur ne fait pas non plus des parties démentielles. En fait, il se contente de taper, et ça colle plutôt pas mal au style.

Les soli de guitare sont très présents, on en dénombre un bon paquet sur cet opus, et ils font du bien, car si l'album peut paraître un peu linéaire, on se rend compte que le solo de guitare arrive toujours un peu comme le messie et améliore d'un coup le titre.

La basse est là, mais pas vraiment au top du mixage, parfois apportant un tout petit vrombissement en fond. La voix est par contre assez moyenne, avec un écho en permanence assez pénible parfois.

Bon, dans ce genre de groupe, ce n'est ni la technique, ni la qualité de production qui compte, c'est surtout le feeling.
Rock'n'roll dans l'esprit, mais bel et bien "black metal" dans les thèmes abordés, et dans l'esprit, DEVASTATOR se débrouille bien au final, pour peu d'adhérer à cet esprit totalement underground.

Certains titres, comme "Conjuring Evil", "The devil's mark" " ou "Pazuzu" s'en tirent mieux que d'autres titres, comme "Vengeance of death", un peu ennuyeux.
Particulièrement, ce sont les riffs qui font tout, et s'ils sont inspirés comme sur "The devil's mark", et qu'ils sont agrémentés du bon solo de guitare au bon moment, on s'en tire très bien. DEVASTATOR a compris l'idée, et sort presque toujours la petite étincelle au bon moment.

La démarche fait un peu penser à des groupes comme ARMAGGEDON ou WAFFENTRAGER LUZIFER, si vous êtes amateurs de ce style, vous devriez apprécier, même si c'est moins bon que ARMAGGEDON, par exemple.
Un album honnête, avec quelques longueurs, mais sauvé par des riffs de bonne qualité, et des solis d'excellent niveau.
De plus, il ravira les amateurs de black teinté de rock'n'roll, de thrash et de punk, et aussi les amateurs d'objets underground, au vu de cette sortie sous format tape.
Loin d'être excellent, mais tout de même de bon niveau.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut