CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine BEATRIK
Requiem of December [ 2005 ]
(Durée : 47’51)
Style : Black metal depressif
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.avantgardemusic.com
Contact groupe : http://www.beatrik.50megs.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 06 mai 2005 - Chroniqueur : PESTE NOIRE
 

Beatrik est un duo d’origine italienne, créé en 1998, qui officie dans un black metal dépressif, à l’image de Forgotten Tomb, leurs compatriotes.
La première impression que l’on a lorsque l’on pose ses oreilles sur cet album est un sentiment de retour en arrière. Ca sent les années 90 quelque part en Norvège, autant par la production que par les sonorités ou encore le visuel (représentant une église et son cimetière)… Le son y est effectivement très « à l’ancienne », assez étouffé mais il reste toutefois correctement audible (pour se faire une idée, la qualité sonore de « Requiem of December » est comparable, à peu de chose près, à celle du premier véritable album de Gorgoroth, « Pentagram »). Musicalement parlant, je reste assez partagé : si les parties lentes de guitare, aux sonorités bien influencées doom, sont formidables et dégagent une vraie cohérence, et un réel intérêt au sein des morceaux, les parties les plus rapides, quant à elles, sont assez simplistes et perdent un peu du sel des précédentes…
Les parties vocales restent somme toute assez basiques, et oscillent entre hargne, rage ou désespoir en hurlant des textes traitant de mélancolie, de douleur, de mort… C’est un album qui ne cherche pas à faire évoluer, mais plutôt à suivre la grande tradition des titres black metal relativement lents et posés, mais malgré tout, il est indéniable que cet album possède un certain charme et un intérêt particulier de part son côté doom qui confère à son black metal minimaliste, une certaine singularité.
Ceux qui aime le metal à l’ancienne, le bon black metal d’autrefois sauront sans doute y trouver leur compte, les autres, préférant les production au son de « meilleure qualité », devront méditer dessus un peu plus, mais ils pourront être charmé eux aussi par « Requiem of December », un petit album qui détend.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR