CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ALFONZETTI
Here comes the night [ 2011 ]
CD Album (Durée : 39.15)
Style : Aor/classic rock
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.aorheaven.com/
Contact groupe :
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 15 décembre 2011 - Chroniqueur : daills
 

Mais qu’est-ce qui fait qu’une personne ou un groupe connaît le succès ou pas ? Matti ALFONZETTI semble avoir tout pour lui : musicien expérimenté (il a commencé à jouer de la basse dans un groupe local dès l’âge de 15 ans), excellent chanteur, capable de composer à la chaîne des titres aux refrains imparables, plutôt beau gosse : alors quoi ? Je regardais récemment le film documentaire « ANVIL, The story of Anvil » dans lequel le grand sage Lemmy de MOTÖRHEAD déclarait que pour réussir dans ce business, il faut être au bon endroit, au bon moment. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne semble pas avoir été le cas pour Matti. Le bonhomme semble avoir connu son lot de déboires. En 1988, il enregistre un premier album avec son groupe BAM BAM BOYS, album qui ne sera produit que 11 ans plus tard, le groupe ne survivant pas à cette attente. Recruté ensuite par Scott Gorham (THIN LIZZY) comme chanteur de WESTERN FRONT, il connaît à nouveau une mésaventure puisqu’au moment d’entrer en studio, la maison de disque décide de ne plus sortir l’album. Matti se produit ensuite temporairement dans différents groupes dont JAGGED EDGE et l’excellent groupe Suédois TALISMAN. C’est en 2000 que Matti ALFONZETTI sort son premier album solo « Ready », suivi deux ans après de « Machine ». « Here Comes The Night », sa troisième réalisation solo, sort aujourd’hui. Matti peut-il enfin prétendre au devant de la scène ?

L’album contient des compositions écrites et produites par Matti lui-même. On note la présence de deux invités de marque aux guitares : Marcus Jidell (EVERGREY) et Emil Fredholm (PLANKTON). Le son de l’album est très bon.
Certains morceaux nous plongent dans un univers « AOR » avec des mid-tempo à la limite de la ballade : « Heartbreaker », « Here comes the night » et ses guitares toutes en douceur. On pense à du FOREIGNER. Sur d’autres morceaux, le rythme est plus soutenu, les guitares se font plus « hard-rock » (« Losing You », « I’ll wait for you », « Don’t listen to your heart »). « Why can’t you love me » nous offre d’agréables sonorités « bluesy » qui ne sont pas sans rappeler GIANT. Enfin, l’album contient deux inévitables ballades, « Set me free » et la très « Bon Jovi » « Lay your love on Me ».
La voix de Matti est très belle, chaude et mélodique. L’homme est doué pour composer des mélodies efficaces, calibrées pour les radios.

Au final, un album peu original mais bien fait, très agréable à écouter. En cette période de Noël, une belle idée de cadeau qui peut plaire au plus grand nombre. Pas sûr cependant que cela suffise à faire décoller la carrière de Matti ALFONZETTI.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR