CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SO WAS THE SUN
So was the sun [ 2011 ]
MCD - EP (Durée : 18.68)
Style : Noise Rock
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://www.goneprod.fr
Contact groupe : http://www.facebook.com/pages/so-was-the-sun http://www.myspace.com/sowasthesunmusic
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 18 décembre 2011 - Chroniqueur : Teenage.Whore
 

SO WAS THE SUN ou 3 talentueuses personnes faisant du "Noisy Rock" dans leur petite grotte ! Originaire de Picardie et signé chez "GoneProd", ce groupe nous offre un EP de 5 titres. Dès la première écoute, le challenge semble gagné. Certes, ce n’est qu’un EP mais comme on dit, il vaut mieux écouter 5 très bons titres, que de s’endormir sur un album de 12 titres qui n’a pas lieu d’exister.

Tous les morceaux sont bons à écouter, et sont également aussi originaux les uns que les autres. On ressent de la fraîcheur musicale, une envie de dire : « Ah ben enfin, il reste peut-être des gens talentueux aujourd'hui, dans le monde Underground! ». SO WAS THE SUN est encore à un stade où le groupe peut encore évoluer, changer, se prendre les pieds dans les fils mais sans le moindre doute, cet EP révèle quelque chose de prometteur. Ce trio déborde d’énergie, exerce un rock teigneux, sans aucune envie de tromper l’auditeur. Pas de ligne de voix inutile, pas de riff surfait, pas de compos surchauffées, mais juste une simplicité et une sincérité musicale à toute épreuve. En passant par PLACEBO, QUEEN OF THE STONE AGE, ou SONIC YOUTH, ces petits prodiges ont pal mal d’influences, et ça évite bien d’écouter des morceaux quelques peu répétitifs tout en restant dans leur style. Si on devait citer les deux meilleurs titres de cet EP, ce serait « Beggars » avec un rock déstructuré et une ligne de voix sans prétention. Et enfin, le titre « parfait », avec « My Lover’s Gone », où on peut même entendre la douce voix de l’Irlandaise RACHEL AUSTIN. Des guitares torturées, des paroles simples mais convaincantes au plus haut point. Un titre envoutant, d’une extrême sensibilité, l’accroche est quasi instantanée. Un ressenti de douleur, d’amertume, que SO WAS THE SUN nous fait partager de manière à ce que l’auditeur se sente à la fin lui-même impliqué.

En résumé, ce trio peut être fier de nous faire écouter son EP. SO WAS THE SUN est un groupe qui peut aller loin. En tout cas, il nous tarde d’écouter un futur album et de voir leur Rock aride sur scène. Le groupe sera en séance d’enregistrement à Amiens dès fin février. De plus, ils sont récemment quatre avec l’arrivée de Maxence derrière des touches numériques. Il ne nous en faut pas plus pour être TRES impatient d’écouter la suite !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
SO WAS THE SUN - Dead Submarines

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top