CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine BEREAVED
The Cries of The Penitent [ 2011 ]
CD Album - Digipack (Durée : 48.44)
Style : Thrash Death
Informations :
Interview :
Contact label : http://deadsun.free.fr/
Contact groupe : http://www.bereaved.jp/ http://www.myspace.com/bereavedjapan
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 18 décembre 2011 - Chroniqueur : Bakounine
 

Au pays du soleil levant, les groupes ont souvent la réputation d’être bizarre esthétiquement (voir les groupes de Visual Kei à la VERSAILLES, notamment), ou encore complètement barré (MAXIMUM THE HORMONE, SIGH…). Pourtant ce ne seront pas ces qualificatifs qui me viendront en premier à l’esprit pour qualifier la musique de BEREAVED.
Ce groupe japonais sort son deuxième album « The Cries of the Penitent » toujours sur le label français « Deadsun Records » et toujours dans son style « thrash-death » bien caractéristique…


Pour ceux qui n’ont jamais entendu prononcer le nom du groupe, BEREAVED est une véritable arme de destruction massive, nous proposant une musique brutale, directe et surtout très véloce. Le batteur Leo Wakiya martèle ses fûts comme si sa vie en dépendait, dans des rythmiques vivaces, effrénées et abrutissantes d’efficacité, même si on ne peut dire que les variations fouillées soient courantes, et dans les parties plus mid-tempo, son jeu s’avèrera relativement convenu. Les guitaristes seront également à l’honneur nous fournissant au-delà d’un simple jeu rythmique, quelques soli shreddés du meilleur effet. La basse du petit nouveau Kohhei Ino est audible, même si pas réellement mise en avant. Enfin, le chanteur Tetsu Haramura nous régale d’un growling rauque, relativement aigu et très hargneux, même s’il faudra s’habituer à sa diction particulière et à sa prononciation très anarchique (même avec les paroles sous les yeux, il est dur à suivre…).
D’un point de vue des morceaux, et bien, il y a des belles tueries et ce dés le début (« My Garden, Your Pain », « Blood Proved ») avec des parties ultra-rapides excellentes, les parties plus lentes étant cependant nettement moins consistantes et convaincantes… Si, il y aura des légères baisses de niveau d’intensité avec certains morceaux (« House of Terror », « Naturally Cowardly »), cette dernière repartira de plus belle avec un « Sweet Killing Taste » pouvant rappeler EXODUS ou WARBRINGER, avec un très bon refrain apte à être repris en chœur (ce qui est le cas sur la majorité des morceaux), puis un « The Happening Park » assez différent par une composante joyeuse, presque guillerette et totalement à l’opposé de leur répertoire, le très rentre-dedans « Neighbor » rappelant ARCH ENEMY sur certains aspects et notamment le chant sur le refrain. Un petit regret avec la conclusion de l’album relativement en queue de poisson : la fin de « Night, New Beginning », fin ouvrant sur quelque chose qui ne viendra pas ; il aurait mieux valu enchaîner avec un morceau suivant que de la laisser en fin d’album.

Bref, cet album a tout d’une belle tuerie dans le style, pas d’un génie foudroyant ni d’une personnalité exceptionnelle, mais d’un niveau extrêmement correct, apte à donner à ce groupe quelques belles lettres de noblesse dans un style complexe et déjà maintes fois revisité. On peut quasiment être certain que cet album trouvera son public.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
BEREAVED - The Spirit Driven By Hate

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR