last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine TEMPLE OF BAAL / RITUALIZATION - The fading vision of mankind [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (34.07) | Black Metal / Black-Death Metal
Informations Split CD
INTERVIEW
Contact label http://www.agoniarecords.com
Contact groupe http://www.myspace.com/ritualization666 http://www.myspace.com/templeofbaal
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 23 décembre 2011
Chroniqueur : Ma2x

Je ne sais pas pour vous, mais moi, j'aime bien les splits.
C'est toujours une très bonne façon d'écouter et de découvrir des nouveaux groupes, sans risque qu'ils nous lassent. Le format offrant en général, 10 à 20 minutes par groupe.

Dans ce cas, il ne s'agit pas vraiment de découvrir TEMPLE OF BAAL, entité ancienne et somme toute assez réputée et affiliée à la scène parisienne, copulant allègrement avec les GLORIOR BELLI, HELL MILITIA, ANTAEUS ou AOSOTH. C'est plutôt du côté de RITUALIZATION que je découvre un groupe.
Après seulement une démo et une cassette, TEMPLE OF BAAL se la joue "leader" du split, et propose au jeune RITUALIZATION trois titres, disponibles sur "Agonia Records".


I / TEMPLE OF BAAL

En habitués des splits (SARGEIST, AOSOTH, ANCESTRAL FOG,...), ce sont les anciens qui ouvrent les hostilités.

Et ça commence vraiment bien, avec un "Ordeals of the void" qui attaque par de gros riffs bruts pour dériver sur une accalmie avec rythmiques militaire. Prenant...
Les deux titres suivants offrent des rythmiques nettement brutales, surtout pour "Slaves to the beast", un titre qui est le plus court (même pas trois minutes), et le plus pêchu de TEMPLE OF BAAL, sur ce split du moins.

Finalement, le split se clôt sur "Heresy Forever Enthroned", titre plus progressif de presque dix minutes, et misant sur un long mid-tempo qui s'avère prenant, les premiers titres servant aussi à rappeler la patte TEMPLE OF BAAL, et a axer la construction musicale pour que ce titre forme le point d'honneur du groupe.

La production, légèrement baveuse, colle bien à l'ambiance. TEMPLE OF BAAL n'en est pas à son coup d'essai, et il sait ce qu'il fait, par conséquent, c'est bien effectué, et même si c'est relativement sans surprise à ce niveau, c'est tout à fait agréable à l'écoute.
De plus la production développe une certaine aura orthodoxe, elle aussi, vraiment agréable.

Techniquement, on peut en dire de même. Depuis quand le "black métal" se doit-il d'être technique ? Certes, ici, on observe des soli de bon goût, et quelques particularités techniques à la batterie, elles aussi fort bien réussies. Mais ce n'est pas nécessaire au bon fonctionnement du black, même si c'est un point positif.

TEMPLE OF BAAL s'en tire avec les honneurs. Un bon split pour les français, et quatre titres qu'on réécoutera avec plaisir.


II / RITUALIZATION

C'est au tour des "deathsters" d'Orléans de prend le devant de la scène. Ces derniers bénéficient de trois titres, dont une reprise, et donc d'un temps de jeu moins important que celui du groupe précédent.

Dès le départ, "Ave Dominus" change tout de suite la donne, exit le Black pur, exit l'aura orthodoxe, exit les dissonance, exit les mid-tempo... RITUALIZATION fait du "death", et même si elle est parfois teintée de "black", leur musique est constituée en grande partie de death.

Si le premier titre a assis les influences du groupe, le deuxième titre les affirme, en proposant toujours un death relativement dévastateur. Les influences sont ici également très old school.
La production suit d'ailleurs ce mode de fonctionnement, en offrant un son typé des années 90's, de par la réverbération typique de la caisse claire, ou le son assez étouffé des guitares.

Bon, le groupe se fend aussi de passages plus lents, et plus inspirés par le black métal, comme au milieu de "The second crowning".

Le troisième titre est une reprise du groupe MORTEM : "Devil speaks in tongue" issue de l'album du même nom, fier représentant de l'underground "death-satanique" du Pérou. Même si le groupe péruvien est encore aujourd'hui peu connu, le clin d’œil est sympathique, et le titre est très bon !

RITUALIZATION me laisse pour ma part assez mitigé. Déjà, deux titre, c'est trop peu pour juger un groupe. Si les titres sont efficaces, et la reprise bien effectuée (encore qu'elle n'atteigne pas le niveau de l'original, mais bon, c'est rarement le cas, vous en conviendrez), rien ne m'a vraiment transcendé.


Pour finir, distribuons des notes aux deux groupes (comme d'habitude, la note globale sera le moyenne des deux groupes) :

TEMPLE OF BAAL : 8/10
RITUALIZATION : 7/10

Un split de bonne qualité, et si TEMPLE OF BAAL assure tranquillement sa partie, RITUALIZATION délivre un death plutôt bon, mais devra faire ses preuves sur un format plus long !
Un groupe sûr de son savoir-faire, et un groupe avec du potentiel, voilà une bonne recette pour un split réussi.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
ARKANGEL [Notre Dame d'Oé - 37] > 13-07-2019
ARKANGEL [37] 13-07-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Anastasia
Anastasia (36)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours