CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ROCK DES ANTIPODES
Rock des antipodes - compilation [ 2011 ]
CD Album (Durée : 55.05)
Style : Rock/hard-rock
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.badreputation.fr/
Contact groupe :
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 18 janvier 2012 - Chroniqueur : daills
 

La difficulté pour faire une bonne compilation, c’est de trouver un sujet intéressant qui va nous permettre la découverte de talents, jeunes ou moins jeunes, à travers une thématique commune. La thématique de ce « Rock des Antipodes » est, vous l’aurez compris, l’Australie. En fait, ce disque est le pendant musical du Festival du film des Antipodes qui a lieu tous les ans à St Tropez et dont la treizième édition s’est tenue en Octobre 2011. Ce festival a pour ambition de faire découvrir le cinéma Australien et Néo-Zélandais, cinéma qui peut se définir par un subtil mélange de la Nouvelle Vague Française et de l’efficacité des grosses productions Américaines. Belle initiative donc que de compléter la connaissance du public de la culture des Antipodes, par son aspect musical et « rock’n’rollien ».
Point d’énormes noms dans cette compilation, pas de titres de MIDNIGHT OIL, INXS ou AC/DC, même si tout au long de ce disque on sent l’ombre des frères Young planer. On imagine aisément que dès lors que l’on parle de « Rock » en Australie, AC/DC reste le modèle de réussite, malheureusement jamais égalé.
Vous trouverez toutefois dans cette compilation quelques groupes de légende : ROSE TATTOO, THE ANGELS, THE SAINTS, HOODOO GURUS, CHEETAH ou CHOIRBOYS, quelques groupes avec une belle expérience : SPIDERBAIT, THE POOR, d’autres en pleine ascension : POWDERFINGER, KORITNI, ELECTRIC MARY, THE CASANOVAS, ou encore de nouveaux talents : DIRT RIVER RADIO ou HELLCITY GLAMOURS.

ROSE TATTOO ouvre le bal avec « Rock’n’roll Outlaw », titre extrait de leur premier album sorti en 1978. Le morceau est très « rock », « bluesy », direct et pêchu, soutenu par la voix « brut de pomme » de Angry Anderson. Autant le dire de suite, l’influence d’AC/DC va être très présente tout au long du disque. THE ANGELS, connu à l’étranger sous le nom d’ANGEL CITY, nous balance un « Marseilles » nerveux, sec, dont les guitares nous font penser à celle d'Angus et Malcom Young. KORITNI avec son morceau « Game of Fools », titre éponyme de leur deuxième album sorti en 2009, offre une intro à la « For those about to rock ». Le chant de Lex Koritni est très puissant et jetez donc une oreille sur le joli solo inspiré « Slash » du jeune frenchi Eddy Santacreu. L’influence des GUNS’N’ROSES que l’on retrouve également sur le morceau très « glam-rock » de HELLCITY GLAMOURS. CHOIRBOYS avec son « Running from the storm » envoie un morceau rapide, typé « Let there be rock », tout comme THE POOR et THE CASANOVAS avec son surprenant et énergique “Shame on You” et sa présence originale de cuivres. ELECTRIC MARY œuvre également dans un registre « Hard-rock » direct et énergique.
HOODOO GURUS , THE SCREAMING JETS et POWDERFINGER présentent, quant à eux, un visage plus rock, moins « hard », bien que toujours aussi puissant.
DIRT RIVER RADIO est un jeune groupe de « Rock/Country » formé en 2007 à Melbourne; leur morceau « Devil on the road » est tout en douceur, plein de mélancolie, empreinte de rock et de blues.
THE SAINTS abordent quant à eux un aspect plus « punk », savant mélange de rythm’n’blues et de « garage rock » dans un titre au fort accent « Bob Dylan ».
A noter, la reprise intéressante du « Black Betty » de RAM JAM par le groupe SPIDERBAIT.
Enfin, la gente féminine Australienne n’est pas oubliée, fort bien représentée par les sœurs Hammond et leur groupe CHEETAH.

Au final, une compilation réussie, dont l’écoute vous sera fort agréable autour d’un verre entre amis. Une belle découverte de la culture rock Australienne dont l’énergie et l’aspect « direct » apparaissent les dénominateurs communs. On attend avec impatience les prochains volumes.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top