CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DOIN' JUST FINE
Weight of your soul [ 2011 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
MCD - EP - Durée : 17.28 - Style : Punk 'n Roll
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://doinjustfine.bandcamp.com/ http://www.myspace.com/doinjustfineband
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 23 janvier 2012 - Chroniqueur : Charcoal.Blood
 

Formé à Strasbourg en 2008, le brillant trio DOIN' JUST FINE s’articule autour de Robert Myer (guitare/chant), Old Nick (basse) et Phil Catt (batterie). Après quelques remaniements de line-up, le groupe sort en autoproduction en 2010 l’E.P « 5 lovesick punk rock songs » qui le lança au-devant de la scène de plusieurs dates Françaises, Suisses et même Allemandes. Fort d’inspiration, DOIN' JUST FINE remet le couvercle fin 2011 avec son nouvel E.P, « Weight of your Soul », à l’âme bourrée de bon vieux Rock n’ Roll.

Avant toute chose, il est nécessaire de préciser que DJF est un groupe un peu à l’ancienne, un groupe Rock à l’état pur et dont la démarche artistique se démarque de celle des autres en ce qui concerne la distribution de ses enregistrements. Ainsi, pour des raisons bien définies par nos compères, « Weight of your Soul » ne sera disponible matériellement qu’en format vinyle.

A l’heure où le « Punk » et le « Grunge » ne sont que de vastes souvenirs pour certains, DOIN' JUST FINE déboule et bouscule les cerveaux avec six titres qui sentent le houblon et la transpiration des bistrots en nous racontant des brèves de la vie, telle qu’elle est, avec ses hauts et surtout ses bas. C’est « Lucky Victim » qui ouvre le bal avec une saturation chaude. Ses sonorités cristallines, ses rythmiques rapides doublées d’une basse lourde et la voix un peu écorchée de Robert feraient croire que cette chanson sort tout droit d’un album d’un certain groupe de Seattle. Les influences du groupe s’étendent évidemment de NIRVANA à JOHNNY CASH en passant par SOCIAL DISTORTION, mais on peut aussi noter des goûts pour le « Blues » comme sur « Weight of your Soul, Departure », ou la « Country » avec « I Was Born With a Tear In My Eye », et cela n’est pas pour nous déplaire. Le groupe a le don de changer d’univers musical en un clin d’œil sans dérouter l’auditeur puisque l’on se sent transporté d’un paysage à un autre, sans pour autant l’avoir remarqué. Tout cela se démontre une fois de plus avec « I Don’t Hate You » et ses consonances « British Punk » de la première heure. Vous l’aurez compris, notre trio maîtrise l’art de faire du neuf avec du vieux, tout en s’appropriant ces différentes ambiances. Du côté technique, on baigne dans l’état d’esprit Punk, donc pas de prise de tête avec des compositions compliquées, même si Robert sort des sentiers battus pour nous offrir de bons soli. On reste donc sur des titres très courts pour la plupart et sur des accords simples mais qui envoient du gros son, le tout ponctué par une production très soignée, bien que l’ensemble ait été enregistré en quatre jours seulement.

Pour conclure, DOIN' JUST FINE nous offre là une galette authentique qui nous incite à bouger sur chacun des titres. Ces gars font preuve d’une incroyable énergie à revendre qu’ils nous font partager à chaque note qui résonne. Espérons que « Weight of your Soul » pousse à nouveau nos Strasbourgeois au-delà de leurs frontières Alsaciennes, voilà tout le mal que nous pouvons leur souhaiter, non ?





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut