CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ANCESTORS BLOOD
When the forest calls [ 2009 ]
MCD/EP (Durée : 29.29)
Style : Black Pagan
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.heidenshart.nl.nu/
Contact groupe : http://www.myspace.com/ancestorsbloodfinland
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 03 février 2012 - Chroniqueur : Ma2x
 

Ah, le "pagan/folk", soit le genre qui, à mon humble avis, connaît une saturation maximum depuis la décennie 2000/2010.
On nous sort résolument souvent un groupe folklorique qui va nous sortir son lot de trolls, marteaux de Thor et autre ballades en forêt.
Si les bonnes surprises existent, on citera l'inquiétant ABSURD, tout aussi inquiétant par son esprit pagan poussé à son paroxysme que par ses idéaux, ENSLAVED, s'en tirant toujours avec classe, le plus atmosphérique mais néanmoins magique DRUDKH, ou plus récemment la froideur des ukrainiens de YGG. Le reste compte son lot de niaiseries versant soit dans le ridicule du guerrier viking, soit dans la chanson à boire de comptoir sauce folklore nordique, le tout en sortant le même album tous les ans (Ah ah... On voit tout de suite de qui je parle.).

Bref, il est rare qu'une bonne surprise estampillée "Black pagan/folk/viking" vienne trouver une place de choix dans ma chaîne hi-fi.

ANCESTORS BLOOD déboule donc à mon domicile sous la forme d'un EP de 2009, soit trois ans après sa sortie, intitulé "When the forest calls", titre au combien attendu, pour éviter de dire "bidon". Le logo est lui aussi tout aussi prévisible, le nom du groupe étant écrit entouré de runes...
La pochette, mystérieuse, donne par contre un certain cachet visuel à l'objet.
Y aurait-il une surprise chez ANCESTORS BLOOD ? Le groupe va t'il sortir un EP qui bouleverserait un peu les codes du genre ?

Tout ça vous le saurez au prochain épisode et... Et puis non ! Ce serait du gâchis d'entretenir une quelconque forme de suspense sur cet EP.
ANCESTORS BLOOD est d'un ennui absolument faramineux.

Premièrement, l'opus commence par une introduction constituée d'un son de clavier continu, similaire à la sirène d'alarme du Costa Concordia. Et comme ce dernier, la musique va vite faire naufrage, sauf que dans ce cas, les quelques disparus auront bien de la chance.
Dès le deuxième titre, le style est posé : un mélange sans saveur de FINNTROLL pour le mixage et le son, et de la vague ukrainienne pour le type de chant et d'ambiance.

Mid-tempo sur 97% des parties, les titres du groupe n'embarquent rien du tout. Les parties de guitares sont inintéressantes au possible, déjà entendues mille fois, les claviers sonnent bas de gamme, avec des parties totalement prévisibles à la note près.
Un clavier qui fait des chœurs, et un qui fait des sortes de cordes aiguës, on ne s'y attendait pas.

Alors oui, c'est bien joué, c'est bien exécuté, mais c'est tellement cliché et pompeux que ça en devient vite pénible. Rien de transcendant pour susciter une envie d'y retourner.
Le seul pétillement émotif provient de la toute fin de l'outro, avec un arpège et une partie de clavier bien faite.

Tout le reste est donc mou et ennuyeux, comme l'insupportable piste instrumentale "Metsäpirtti (part. 1)", soit le même riff qui tourne en boucle pendant sept minutes. Pourquoi pas? vous allez me dire, mais bon, il est tellement mauvais qu'on s'en serait volontiers passé.

Bref, un EP réservé au inconditionnels-collectionneurs-fanatiques du genre. Pour les autres, il vous est fortement conseillé de passer à autre chose.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR