last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine ANVIL - Strength of steel [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Digipack (123.08) | Heavy-metal
Informations Ré-édition de trois albums
INTERVIEW
Contact label http://www.spv.de/
Contact groupe http://www.anvilmetal.com/ http://www.myspace.com/anvilmetal
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 03 février 2012
Chroniqueur : daills

ANVIL, c’est une histoire. Une histoire faite de passion et de persévérance. En 2008, un documentaire intitulé « ANVIL, the story of ANVIL » nous raconte cette formidable aventure. On y voit, dans le début des années 80’s, ce jeune groupe Canadien évoluer sur scène au côté des plus grands : JUDAS PRIEST, SCORPIONS… Des célébrités comme Lemmy de MOTORHEAD, Slash (GUNS’n’ROSES) ou encore Lars Ulrich de METALLICA témoignent de l’admiration et de l’espoir qu’ils avaient pour ce groupe. ANVIL sera cependant le seul des espoirs de cette époque à rester sur le bord de la route du succès. Mauvais management ?, manque de chance ?, en tout cas, Steve ‘Lips’ Kudlow et Robb Reiner, les deux amis à l’origine d’ANVIL en 1977, n’ont jamais abandonné. Cette persévérance s’est avérée payante puisque le groupe connaît, depuis le documentaire, une seconde vie, enchaînant les albums et les tournées. Respect.
Aujourd’hui, sont réédités "Strength Of Steel" (1987), "Pound for Pound"(1988) et "Worth the Weight" (1991), respectivement cinquième, sixième et septième album studio du groupe. Ces rééditions sortent en version Digipack avec book, incluant des notes de Lips et Robb ainsi que de nouvelles photos.

On passera rapidement sur la pochette de ‘Strength of Steel’ (1987), comme d’ailleurs sur toutes les pochettes du groupe qui se contentent de nous montrer des esquisses d’enclumes (traduction d’ANVIL). Alors, si l’on voit bien le rapport du travail du métal avec une enclume, on comprend bien les limites artistiques de cet objet !
L’album est principalement constitué de morceaux « heavy » classiques, d’une bonne qualité technique. On pense souvent à JUDAS PRIEST, comme sur le joli ‘Kiss of Death’, lent et ambiancé. Malgré cela, on reconnaît bien la ‘patte’ ANVIL : les compos sont très « expressives » notamment grâce au chant de Steve Kudlow. On comprend le surnom de ce dernier : Lips (babines) ; en effet, si de visu, l’homme est très démonstratif, cela se perçoit dans son chant. A chaque morceau, ANVIL nous raconte une histoire : ‘9-2-5’, ‘Mad dog’, ‘Wild Eyes’. Même sur l’instrumental ‘Flight of the Bumble Beast’, on perçoit le vol d’un insecte trébuchant.
On retrouve un seul morceau, ‘Paper General’, bien speed. ANVIL est considéré par beaucoup comme un des groupes créateur du ‘speed’ et ‘thrash metal’.

Le son de ‘Pound for Pound’ (1988) est un peu meilleur que sur ‘Strength of Steel’, même si toujours ‘daté’ et typé 80’s. ‘Blood On The Ice’ ouvre l’album. On y découvre un ANVIL plus rapide, beaucoup de soli de guitares, bref, un style plus ‘thrash metal’. Cela sera le cas sur la plupart des morceaux. Même sur des titres plus lents comme ‘Corporate Preacher’ le côté ‘thrash’ est toujours présent. On sent une influence plus forte de groupe comme MEGADETH (‘Machine Gun’) même si la singularité de ANVIL est toujours reconnaissable.

Cette évolution ‘thrashy’ est encore plus forte sur l’album ‘Worth The Weight’ (1991). Dès l’intro sombre et inquiétante d’’Infanticide’, le son apparaît plus lourd et plus puissant. La structure des morceaux est souvent plus complexe, soutenue par de belles avalanches de soli de guitares (‘On the way to hell’, ‘Embaimer’). Peut-être, l’arrivée sur cet album de Sebastian Marino (ex-OVERKILL) à la guitare n’y est pas étrangère. De la même façon que sur ses prédécesseurs, on retrouve la singularité expressive de ANVIL (‘A.Z.#85). Que vous classiez vos albums par année, par style ou encore selon leur qualité, peu importe : sans hésiter, vous pouvez ranger ce ‘Worth the Weight’ au côté du ‘Rust in Peace’ de MEGADETH.

ANVIL, vous l’aurez compris, est un groupe attachant. Son histoire, singulière, transpire dans sa musique. Nul doute que ce groupe marquera l’histoire du metal. Ces rééditions seront donc un bon moyen de vous replonger dans la discographie du groupe pour ceux qui le connaissent, un bon moyen de le découvrir pour les autres.
A noter, que pour les amateurs de beaux objets, ces trois albums sont également disponibles en version vinyle couleur. Faites péter la tirelire, vous ne le regretterez pas.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
ANVIL - This is thirteen ANVIL - Hope In Hell

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MELVINS [St-Etienne - 42] > 07-07-2019
MELVINS [42] 07-07-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Ekaterina
Ekaterina (74)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours