last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine BLACK MESSIAH - The final journey [ 2012 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (56.20) | Pagan métal
Informations Disponible en édition limitée CD+DVD
INTERVIEW
Contact label http://www.afm-records.de/
Contact groupe http://www.blackmessiah.de/ http://www.myspace.com/blackmessiah2
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 05 mars 2012
Chroniqueur : g-rom

BLACK MESSIAH est un combo formé en 1994, basé à Gelsenkirschen en Allemagne et composé de Zagan au chant, à la guitare et au violon, de Melchic et de Frangus aux guitares, de Garm à la basse, de Agnar aux claviers et de Brööh derrière les fûts. Après des débuts plutôt chaotiques, jonchés de multiples changements de line-up, de sorties de démo à la qualité plus que moyennes sur des labels douteux, BLACK MESSIAH s'est éloigné de son "black-métal" d'origine et officie désormais dans un "pagan métal" festif d'excellente facture, comme en atteste "First war of the world" sorti en 2009. Mais qu'en est-il de ce "The final journey"?

L'introduction du premier morceau et premier single "Windloni" est composé d'une multitude de claviers et n'est pas sans rappeler CRADLE OF FILTH. Mais, dès l'arrivée des guitares et de la voix de Zagan, cet aspect estompe immédiatement et toute comparaison avec la bande à Dani Filth est désormais fortuite. Les riffs sont énergiques, la rythmique emmené par la double pédale de Brööh est ultra puissante et la voix de Zagan est très hargneuse, avec cette influence "black métal" non négligeable. Ce premier morceau annonce la couleur et l'ambiance qui s'en dégage est très médiévale et festive, comme le reste de l'opus d'ailleurs. Le deuxième morceau "Der ring mit dem kreuz" place le violon de Zagan aux premières loges. Ce titre est doté d'un grand souffle épique appuyé par les nombreux choeurs, les claviers soutenus et la rythmique qui est quasiment "polka". "The final journey" renferme d'autres pépites comme "To become a man" et le sombre "Lindisfarne".

La fin de l'album est un énorme pavé, découpé en 4 parties bien distinctes, qui racontent l'histoire de NAGLFAR, et, tous les ingrédients qui composent "The final journey y sont présents. Cette saga est épique, énergique et rondement menée. "Naglfar" est introduit de manière acoustique sur fond de guitares et de violon, puis, arrive "Mother hel" qui surprend par son chant typé "baryton" soutenu par un chant féminin et le vilon de Zagan complètement virvoltant. Cette saga est conclu de manière symphonique, alternant entre chant guttural et chant lyrique, riffs énergiques, parties plutôt aérées et d'un solo tout simplement énorme.

Là où le bas blesse, c'est que "The final journey" rappelle furieusement des groupes comme KORPIKLAANI ou ENSIFERUM qui aurait pu tout à fait être les compositeurs de cette album. De plus, même si certaines envolées "violoniques" peuvent être surprenantes, elles restent prévisibles et pas toujours inspirées, notamment dans la première partie de l'opus. Aussi, l'hommage à CANDLEMASS sur "Into the unfathomed tower" est un semi ratage. En effet, cette reprise dans laquelle le violon remplace la guitare n'est doté que de quelques petits malheureux solos, l'ensemble n'arrivant pas à la cheville de l'original.

Il est certain qu'avec "The final journey", BLACK MESSIAH ne sort pas l'album de l'année. Cependant, l'opus reste de très bonne qualité et s'écoute de bout en bout sans aucune pointe de lassitude, avec un certain plaisir auditif. La production est bonne et le groupe joue comme si sa vie en dépendait (mention spéciale à Brööh et sa double pédale). Les influences de certains combos de "pagan métal", KORPIKLAANI en tête, sont encore trop présentes et BLACK MESSIAH doit encore trouver sa véritable personnalité. Du bon boulot tout de même.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
BLACK MESSIAH - Of myths and legends BLACK MESSIAH - First war of the world BLACK MESSIAH - Heimweh

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
DOG EAT DOG [Décines - 69] > 26-09-2019
DOG EAT DOG [69] 26-09-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : LOUD.ANONYMITY
LOUD.ANONYMITY
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours