last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine SPOCK'S BEARD - The X tour live [ 2012 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (118.03) | Rock progressif
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.mascotlabelgroup.com
Contact groupe http://www.spocksbeard.com http://www.myspace.com/spocksbeard
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 20 mars 2012
Chroniqueur : g-rom

SPOCK'S BEARD est un groupe américain de "rock/métal progressif", basé en Californie et formé en 1992 par les deux frères Morse, Alan et Neal, respectivement guitariste et claviériste/chanteur. Ils sont rapidement rejoints par Nick D'Virgilio à la batterie et par Dave Meros à la basse. Après "The light", une autoproduction sortie en 1995, suivie de "Beware of darkness" en 1996 et de "The kindness of strangers" en 1997, qui voit également l'arrivée d'un nouveau musicien en la personne de Ryo Okumoto afin d'amplifier les parties d'orgue et de synthétiseur. C'est en 1999 avec " Day for night" et "V" en 2000 que SPOCK'S BEARD connait une petite notoriété. Puis, à la suite du double album "Snow", Neal Morse, principal compositeur, quitte le groupe à la suite d'une révélation mystique. C'est Nick D'Virgilio qui remplaça ce dernier au chant avant de lui-même quitter le groupe en 2011 à la suite de l'excellent "X" et de sa tournée. Ted Leonard est alors intronisé au chant et Jimmy Keegan à la batterie.
Mais avant de pouvoir refermer cette page et de pouvoir en ouvrir une autre, SPOCK'S BEARD a décidé de publier un double live intitulé "The X tour live", enregistré durant la tournée promotionnelle de l'album "X".

Ce live se divise en deux parties. Le premier disque est composé de l'intégralité de "X" (exception faite de "Their names escape me"), et le pari n'était pas gagné d'avance, ce dernier étant à la fois puissant et très réussi, mais force est de constater que le challenge est bien relevé. Les moments de grâce sont atteints sur "Edge of in-between", "The quiet horse" et "Jaws of heaven", mais une mention spéciale est à décerner à "Kamikaze" qui traduit parfaitement la folie instrumentale qui habitait Nick D'Virgilio et ses comparses.

Le deuxième disque débute par un duel de batterie et fait la part belle aux vieux morceaux de la discographie du groupe qui en côtoient aussi de récents. Ainsi, les fans seront ravis de constater qu'en ce soir de septembre 2010, deux titres historiques du combo que sont "The doorway" et "Thoughts" ont été interprétés, de même que "On a perfect day".

Mais rien n'y fait, ce live met en exergue la baisse de régime du combo et la disparition de cette flamme magique. Même si les morceaux sont parfaitement interprétés, tout est tiré au cordeau et ne laisse place à aucune improvisation, exception faite de "Kamikaze". Le témoignage de la tournée "X" n'apporte rien, pas plus que la seconde partie, plombée par le solo de Ryo Okumoto qui traîne en longueur et qui casse complètement la dynamique du set. Aussi, même si la nostalgie est de mise avec l'interprétation de "Thoughts" et de "The doorway", le premier manque d'inspiration et de magie et le second est sans âme. Les choeurs et les passages à plusieurs voix, qui étaient la marque de fabrique du groupe, semblent désespérément fades et complètement décalés, voire plus, notamment sur "Edge of in-between".

Au final, "The X tour live" est à l'image du SPOCK'S BEARD actuel, tout juste moyen. Même si la qualité intrinsèque des morceaux de l'album "X" n'est pas à remettre en cause, le tout reste fade et manque cruellement de spontanéité. On aurait aussi pouvoir entendre plus de vieux titres symbolisant la période faste du groupe, alors que l'espace sonore est cannibalisé par un "X", certes bon, voire excellent par moment, mais qui confirme la baisse de régime du combo au regard de la période 1996-2002.
"The X tour live" est donc un live de plus, sans intérêt dans la discographie du groupe, mais qui ravira à coup sûr tous les fans de "métal-prog".



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
SPOCK'S BEARD - X

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
OUR LAST NIGHT [Lyon - 69] > 18-06-2019
OUR LAST NIGHT [69] 18-06-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Sabrina
Sabrina (46)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours