CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine CATHEDRAL
Anniversary [ 2012 ]
CD Live (Durée : 139.10)
Style : Doom-métal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.riseaboverecords.com
Contact groupe : http://www.facebook.com/cathedral?sk=info http://www.myspace.com/cathedral
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 21 mars 2012 - Chroniqueur : g-rom
 

L'aventure CATHEDRAL débute en 1989, lorsque Lee Dorrian, voulant s'orienter vers une musique plus lente dans la lignée de TROUBLE, PENTAGRAM ou encore BLACK SABBATH et ST VITUS, quitte NAPALM DEATH. Il rencontre alors Mark Griffiths et l'alchimie va vite prendre entre les deux hommes. A la suite de deux démos, CATHEDRAL sort "Forest of equilibrium" en 1991, son premier album qui révolutionnera la scène "doom" européenne et influencera des groupes comme ANATHEMA, MY DYING BRIDE ou PARADISE LOST.
Après une signature chez "Columbia record" et le départ de Mark Griffiths, CATHEDRAL sortira "Ethereal mirror", considéré pour beaucoup comme leur meilleur album à ce jour, et force est de constater que CATHEDRAL n'atteindra plus la qualité de cet opus malgré d'autres bons albums comme "Carnival bizarre" (1995), "Caravan beyond redemption" (1998), "Endtime" (2001), "The VIIth coming" (2002) et le mega pavé "The guessing game" (2010). Aujourd'hui, CATHEDRAL sort son deuxième témoignage live intitulé "Anniversary", mais qui sera aussi son testament, car CATHEDRAL a décidé de tirer sa révérence.

Pour ce "live" historique, Lee Dorrian a décidé de faire appel au line-up originel de CATHEDRAL et d'interpréter l'intégralité de "Forest of equilibrium". Le son est cru, mais cependant très bien mixé, et il est indéniable que la magie opère à nouveau. La retranscription de cet opus en situation live était un challenge difficile à relever, tant "Forest of equilibrium" est monolithique, mais son rendu "live" booste considérablement l'ensemble et le sentiment de désillusion et de désespoir ressort parfaitement. L'ambiance est lourde, très sombre et mention spéciale à "Ebony tears" qui est tout simplement impérial.

Le second disque est l'incarnation dite "classique" de CATHEDRAL, composé de Lee Dorrian au chant, de Gaz Jennings à la guitare, Leo Smee à la basse et Brian Dixon à la batterie, qui interprètent une sorte de "best-of" du groupe s'articulant principalement autour de "The ethereal mirror" et "The carnival bizarre", entrecoupés de trois morceaux plus récents et notamment "Funeral of dreams", rescapé de "The guessing game".

Lee Dorrian compense en charisme ce qu'il ne possède pas en technique et, est totalement happé par son personnage. Aussi, inévitablement, le son diffère sur le deuxième disque puisque cette version du groupe ne comporte qu'une seule guitare, et de ce fait, la basse est bien plus présente et mise en avant que sur le premier disque. Aussi, le style des deux batteurs est bien distinct. La différence entre les deux disques confère un manque d'homogénéité de l'ensemble et on aurait peut-être préféré écouter un concert entier interprété par le groupe originel.

"Anniversary" représente un bien beau testament, il est le miroir de ce qu'est CATHEDRAL aujourd'hui. Le premier disque est empreint de nostalgie, mais la marche funèbre qu'est "Forest of equilibrium" est parfaitement interprétée et retrouve même une seconde jeunesse. Le deuxième disque quant à lui, est une sorte de best of de CATHEDRAL. La différence entre les deux enregistrements rend l'ensemble moins homogène. On regrettera aussi que ce double "live" n'est pas son pendant visuel et que l'ultime album annoncé "The last spire", qui devait être énorme, ne sorte jamais, à moins que....
"Anniversary" est à conseiller à tous les doomeux mais aussi à tous les néophytes qui ne connaissent pas encore CATHEDRAL, mieux vaut tard que jamais!!!

HopkinsThe Witchfinder General



pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
CATHEDRAL - THE GARDEN OF UNEARTHLY DELIGHTS CATHEDRAL - The guessing game

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR